Le roi Letsie III a guidé son peuple à travers le Lesotho lors de la marche annuelle de Moshoeshoe

Le Lesotho est peut-être un petit pays, mais il est riche en culture. L’une des traditions de ce pays, quasiment identique à la superficie de la Belgique, est la marche de Moshoeshoe. Depuis 2007, une marche de 116 km répartis sur trois jours, est menée par le roi Letsie, partant de Menkhoaneng jusqu’à Thaba-Bosiu. Pour cette édition de 2020, qui vient de se terminer, le roi a néanmoins dû abandonner le groupe lors de la deuxième journée, avant de reprendre la tête des marcheurs, dès le lendemain.

La marche de Moshoeshoe a réuni 750 personnes à l’arrivée

La marche annuelle de Moshoeshoe

Pour honorer la mémoire de l’homme qui a permis au peuple de Sothos de se réunir en un seul pays, Moshoeshoe 1e, le roi Letsie III a instauré en 2007, une grande marche à travers le pays. Les habitants du Lesotho, mais aussi tous les membres du peuple Basotho des pays voisins, comme le Botswana ou l’Afrique du Sud, sont invités à rejoindre la marche. Celle-ci traverse de nombreuses localités, et à l’arrivée ils sont environ 750 à composer ce peloton de marcheurs. Cette marche, qui est également éprouvante mentalement, permet de se souvenir des efforts qu’il a fallu à Moshoeshoe pour réunir de multiples tribus dans toute cette zone du sud de l’Afrique.

Le roi Letsie III a mené la marche cette année encore

Le roi Letsie III a une fois de plus mené la marche

Le roi Letsie III, 56 ans, a dirigé le pèlerinage comme chaque année, accompagné de la reine Masenate. Il a cependant dû faire l’impasse sur la deuxième journée. La marche part de la ville de Menkhoaneng, au nord-est du pays, pour rejoindre le plateau de Thaba-Bosiu, dans les montagnes du nord-ouest. La marche demande une grande endurance physique et mentale. Il faut traverser des rivières et surtout grimper au sommet de montagnes.

« J’apprécie vraiment votre appétit insatiable malgré la douleur », a déclaré le roi à l’arrivée, remerciant vivement tous les participants de la marche, qui sont arrivés à destinations, la semaine dernière. La marche s’est déroulée quelques jours avant que la plupart des pays africains commencent eux aussi à appliquer des mesures sanitaires en période de pandémie de coronavirus.

YouTube video

Qui était Moshoeshoe 1e ?

En 1822, le chef du peuple des Sothos (ou Basothos), Moshoeshoe, devint roi du Basotho, aussi appelé Basutoland. Sous protectorat britannique, le Basutoland obtient son indépendance totale en 1966, sous le règne de Moshoeshoe II. C’est aujourd’hui son fils, Letsie III qui règne sur le pays depuis 1996. Letsie III avait déjà régné pendant l’exil de son père, en 1990 et 1995. Moshoeshoe II avait été contrain à l’exil alors qu’il refusait de se voir diminuer ses pouvoirs, alors que le pays se transformait en monarchie constitutionnelle.

Source : Gouvernement Lesotho

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr