Le roi Mohammed VI gracie 637 condamnés pour la journée du Manifeste de l’Indépendance

Le 11 janvier est un jour férié au Maroc. Le 11 janvier 1944, soixante-six Marocains signaient le Manifeste de l’Indépendance, renforçant les idées nationalistes. Le protectorat français prendra fin en 1956. À l’occasion de ce jour hautement symbolique, le roi Mohammed VI a accordé sa grâce royale à 637 condamnés.

Lire aussi : 5654 détenus ont reçu la grâce royale de Mohammed VI

Des détenus et des condamnés graciés par Mohammed VI

Le ministère de la Justice du Maroc a publié un communiqué, repris par H24, dans lequel il annonce que le souverain alaouite accordait sa grâce royale à de nombreux Marocains condamnés. Le roi Mohammed VI va gracier «un ensemble de personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume» à l’occasion du jour du Manifeste de l’Indépendance.

Le souverain marocain réduit la peine de 637 détenus à l’occasion du 11 janvier 2022 (Photo : Wikimedia Commons)

La grâce est accordée à 500 détenus. Seuls 22 détenus ont obtenu le droit de mettre fin à leur emprisonnement. 473 détenus ont leur peine réduite et 5 détenus condamnés à perpétuité voient leur peine limitée dans le temps. Il y a également une grâce royale accordée à 137 condamnés qui ne sont pas incarcérés.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr