Le roi Philippe et la reine Mathilde inaugurent l’exposition sur David Hockney à Bozar

Bozar consacre une double exposition à l’artiste britannique David Hockney. Le roi Philippe est particulièrement amateur des œuvres de cet artiste prolifique, qu’il a même eu la chance de rencontrer personnellement lors d’une visite dans son atelier en Normandie. Le roi Philippe et la reine Mathilde ont procédé à l’inauguration officielle de cette exposition qui ouvre au public dès aujourd’hui.

Lire aussi : La reine Mathilde visite l’exposition sur le primitif flamand Hans Memling

Le roi Philippe est particulièrement fan de David Hockney

Le Palais Royal parle de David Hockney comme étant «l’un des personnages les plus inspirants et influents du monde de l’art». L’artiste pluridisciplinaire a réalisé quelques photos célèbres, bien que son style le plus connu et reconnaissable soient lorsqu’il réalise des portraits et des paysages aux couleurs vives ou acidulées.

Le roi Philippe a eu la chance de rencontrer l’artiste il y a un an lors d’une visite privée dans son atelier. David Hockney, 84 ans, s’est installé depuis quelques années en Normandie. Le roi des Belges était tellement fier de cette rencontre qu’il a demandé à son service de communication de publier une photo privée prise ce jour-là.

Le roi Philippe lors de sa visite privée dans l’atelier de David Hockney (Photo : Palais Royal)

Inauguration de la retrospective de David Hockney à Bozar

Ce jeudi 7 octobre en début de soirée, le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus à Bozar pour l’inauguration de la double exposition consacrée à David Hockney. L’exposition est divisée en deux volets. Le premier volet s’intitule « Œuvres de la collection de la Tate, 1954-2017 » et le deuxième volet s’intitule « L’arrivée du printemps, Normandie, 2020 ». La première partie constitue une rétrospective des œuvres les plus célèbres de l’artiste durant la période des Swinging London ou lors de sa découverte de la Californie.

(Photo : Abacapress)

La deuxième partie est totalement inédite et différente puisqu’elle consacre plusieurs salles de l’exposition aux travaux très récents de l’artiste. Il s’agit de peintures réalisées durant le premier confinement, alors qu’il était chez lui en Normandie. Restreint par le manque de matériel et le manque de vitalité autour de lui, l’artiste a pris sa tablette et a réalisé des œuvres numériques en peignant virtuellement sur son écran. Ces tableaux numériques témoignent de l’arrivée du printemps qu’il pouvait constater dans la nature qui l’entourait.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr