Le roi Willem-Alexander célèbre les 750 ans de la ville de Gouda

Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas a donné le coup d’envoi des festivités organisées à l’occasion de l’anniversaire de la ville de Gouda. En 1272, Gouda a été élevée au rang de ville par le comte de Hollande. Pour marquer cet anniversaire, le roi des Pays-Bas a visité une exposition qui met en exergue la tolérance religieuse.

Lire aussi : Le prince héritier Haakon à l’anniversaire des 950 ans de la ville de Bergen

L’église protestante Saint-Jean de Gouda expose ses vestiges catholiques

Dès 1139, la charte de l’évêque d’Utrecht mentionne l’existence d’une ville au confluent de l’Yssel et de la Gouwe. En 1272, le comte Florent V de Hollande, fils de Guillaume 1e, roi des Romains, accorde le statut de ville à Gouda. En 2022, la ville célèbre donc son 750e anniversaire. De nombreuses festivités sont prévues à Gouda dans les jours à venir.

Le roi Willem-Alexander arrive à l’église Saint-Jean de Gouda, qui a retrouvé certains vestiges de sa période catholique, à l’occasion du 750e anniversaire de la ville de Gouda (Photo : Robin Van Lonkhuijsen/Hollandse Hoogte-ANP/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse héritière Victoria célèbre les 400 ans de la ville de Norrtälje sous les flocons

Le roi Willem-Alexander s’est rendu à Gouda ce 12 avril pour donner le coup d’envoi des festivités du 750e anniversaire de la ville. Pour ce faire, le roi a notamment visité l’exposition « Vivez le miracle de Gouda » le mardi 12 avril après-midi à l’église Saint-Jean de Gouda. 

Pour l’exposition, l’église protestante Saint-Jean a retrouvé quelques-uns de ses vestiges de la période catholique datant du XVIe siècle. Sont exposés des retables uniques dans cette église fameuse pour ses vitraux très colorés.

« Gouda était déjà connue à la fin du Moyen Âge comme une ville de tolérance religieuse, ce qui signifie qu’un certain nombre de trésors artistiques rares n’ont pas été détruits lors de la Furie iconoclaste de 1566 », explique le Service d’information du gouvernement. L’exposition montre les trésors artistiques fragiles qui symbolisent une société tolérante. 

L’exposition était accompagnée d’une cérémonie durant laquelle débats, présentations, performances artistiques et discours étaient organisés. Le roi Willem-Alexander s’est aussi rendu sur la grand-place où il a rencontré la population. Devant l’hôtel de ville étaient exposées quarante statues réalisées par des artistes de la région. Le roi a fait une apparition au balcon de l’hôtel de ville et a prononcé quelques mots. « Cela n’a aucun sens de commémorer le passé si nous ne nous tournons pas vers l’avenir », a-t-il déclaré, comme le rapporte Blauw Bloed« Nous voyons à quel point la tolérance peut être fragile (…) Si vous-même, vous n’êtes pas tolérant envers votre voisin, vous ne pouvez pas l’exiger de quelqu’un d’autre ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr