Les dernières princesses de Lippe-Biesterfeld : le titre s’éteindra en même temps que les filles du prince Bernhard

Depuis le 16 août 2019, elles ne sont plus que 3 à porter le titre de princesses de Lippe-Biesterfeld. À leur mort, le titre s’éteindra avec elles. La princesse Beatrix, la princesse Irène et la princesse Margriet sont les seules à porter le titre d’origine allemande devenu un titre princier néerlandais.

Lippe-Biesterfeld : d’un titre allemand d’une noblesse abolie à un titre princier néerlandais

Bernhard de Lippe-Biesterfeld est le fils du prince Bernard. Le frère de Bernhard est Léopold VI, devenu souverain de la principauté de Lippe en 1905, lorsque son cousin Alexandre, atteint de maladie mentale est mort sans enfant. C’est ainsi que la branche cousine des comtes de Lippe-Biesterfeld prit la tête de la principauté de Lippe (pendant 13 ans seulement). À l’issue de la Première Guerre mondiale et avec la fin de l’Empire allemand, les titres de Lippe comme l’ensemble des titres de noblesse allemands sont abolis, en 1918. Le 7 janvier 1937, le prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld épouse la princesse héritière Juliana des Pays-Bas. La veille de leur mariage, un arrêté royal est publié pour créer le titre de prince de Lippe-Biesterfeld. À partir de cette date, l’ancien titre de Lippe-Biesterfeld, qui était un titre de comte allemand, renait aux Pays-Bas, élevé au rang princier.

Suite au mariage du prince Bernhard avec la future reine Juliana, le titre de prince de Lippe-Biesterfeld est devenu néerlandais (Crédits : WikiCommons)

Les princes consorts peuvent léguer un titre à leurs enfants

Aux Pays-Bas, les femmes peuvent monter sur le trône depuis 1890, lorsque la reine Whilelmina a succédé à son père, Guillaume III. Comme dans toutes les monarchies, avoir une femme sur le trône a pour conséquence qu’à chaque fois, un changement de maison risque de se produire. Théoriquement, les enfants prennent le nom et les titres de leur père. Pour éviter cela, il existe plusieurs solutions.

Chaque monarchie et chaque maison royale ont leur façon de gérer ce changement de dynastie (ou de ne pas faire de changement). Aux Pays-Bas, la famille régnante continue à être la famille d’Orange-Nassau. Par contre, un titre honorifique est consacré au nom de l’époux, le prince consort. Ainsi, lorsque Bernhard de Lippe-Biesterfeld a épousé la future reine Juliana, le titre néerlandais de prince de Lippe-Biesterfeld a été créé pour ses enfants. À son tour, lorsque la future reine Beatrix a épousé Claus von Amsberg, issu d’une ancienne famille de la petite noblesse allemande, le titre d’écuyer d’Amsberg a été créé pour que leurs enfants puissent porter un titre provenant de leur père.

Les 4 filles du prince Bernhard sont les dernières Lippe-Biesterfeld titrées aux Pays-Bas

Les 4 filles du prince Bernhard ont hérité du titre de leur père. Beatrix, Irène, Margriet et Christina sont les seules à avoir porté ce titre, puisqu’il n’est pas transmissible en ligne féminine. En plus d’être princesses de Lippe-Biestereld, comme tous les membres de la famille royale, elles sont aussi princesse des Pays-Bas et princesse d’Orange-Nassau. La princesse Beatrix est devenue reine des Pays-Bas, en 1980, suite à l’abdication de sa mère. Elle-même abdiqua en 2013, redevenant princesse, contrairement aux autres monarchies où les souverains ayant abdiqué gardent leur titre de roi ou de reine, et ajoutent parfois le qualificatif d’émérite, pour faire la distinction avec le roi régnant. La princesse Christina est décédée en août 2019.

Les 4 filles du prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld et de la reine Juliana, toutes portent le titre princier néerlandais de Lippe-Biesterfeld (Crédits : WikiCommons)

En Allemagne, depuis la fin de la monarchie se sont les descendants de Léopold IV de Lippe-Biesterfeld, dernier souverain de la principauté de Lippe, qui se succèdent au titre de prétendant au trône de la principauté. À la mort de Léopold IV, ses trois fils ainés ayant été déshérités, c’est le quatrième fils de Léopold, Armin, né du second mariage de Léopold, qui lui a succédé. C’est aujourd’hui le fils d’Armin, Stephan qui est le prétendant au trône de la principauté de Lippe.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr