La reine Elizabeth II et la duchesse de Cornouailles aux 750 ans de la consécration de l’abbaye de Westminster

Le 13 octobre 1269 fut consacrée l’actuelle église de Westminster, marquant la fin de travaux ayant débuté en 1245 et commandés par Henri III. La reine Elizabeth II a participé hier à un office religieux en l’honneur de cette date d’anniversaire, en présence de sa belle-fille, la duchesse de Cornouailles. Il s’agit de la deuxième fois dans la même semaine que Camilla accompagne la reine lors d’un engagement hautement symbolique. Lundi, la duchesse de Cornouailles était aux côtés de la reine et du prince Charles lors de la très protocolaire cérémonie d’ouverture du parlement.

L’histoire de l’abbaye de Westminster

Bien avant que la (deuxième) consécration de l’église de Westminster en 1269, la légende remonte aux tout premiers siècles du christianisme où l’on raconte qu’un jeune pêcheur aurait aperçu Saint-Pierre près de la Tamise, à l’endroit où se situe aujourd’hui Westminster. Dans les années 960, une communauté de moines bénédictins s’installe sur le site et fonde une abbaye. C’est réellement entre 1042 et 1052 que le roi Édouard le Confesseur demande de reconstruire l’abbaye de Saint-Pierre à Westminster pour y installer sa propre sépulture. Ce fut la première église de style roman construite en Angleterre. Une semaine avant sa mort le 5 janvier 1066, l’église fut consacrée. Les funérailles d’Édouard le Confesseur à Westminster apparaissent même sur la tapisserie de Bayeux. Pendant plusieurs siècles, l’abbaye continua à s’étendre et à prendre de l’importance, devenant le lieu habituel des couronnements de rois d’Angleterre et même des rois normands. Le roi Henri III, grand admirateur d’Édouard le Confesseur décida de reconstruire l’église de Westminster dans un style gothique afin d’offrir un sanctuaire encore plus majestueux pour son lointain prédécesseur. La construction de ce sanctuaire fut terminée en 1269 et l’église fut consacrée le 13 octobre 1269.

La reine Elizabeth et Camilla assistent à la cérémonie des 750 ans de l’abbaye

L’abbaye de Westminster continua pendant des siècles à servir de lieu de couronnement des monarques britanniques mais aussi de sépulture pour Édouard le Confesseur, Henri II, Edouard 1er, Richard II et bien d’autres. En tout, ce sont 102 rois, reines, princes, princesses qui y sont enterrés. Le dernier monarque à reposer dans l’abbaye est Georges II, décédé en 1760. La reine Elizabeth II y fut couronnée en 1953, Georges VI son père en 1937 ou encore la reine Victoria en 1838. Des mariages royaux y furent également célébrés, comme celui de la reine Elizabeth II, encore princesse Elizabeth et du prince Philip, en 1947. Le duc et la duchesse de Cambridge s’y sont mariés en 2011.

De nombreux représentants de toutes les communautés religieuses étaient également présents. La cérémonie religieuse fut principalement menée par le doyen de l’abbaye de Westminster, le Très Révérend John Hall, chapelain de la reine.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply