Abdallah II demande d’arrêter les violations israéliennes

Le roi Abdallah II de Jordanie a téléphoné au Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres ce lundi 17 mai 2021 pour discuter de l’évolution de la situation dans son pays voisin, alors que les affrontements perdurent depuis quelques jours en Israël. « Le roi Abdallah a réaffirmé que les mesures et les provocations israéliennes récurrentes contre le peuple palestinien ont conduit à l’escalade actuelle et pousseront la région vers une aggravation et des tensions supplémentaires».

Le roi Abdallah II de Jordanie a appelé le Secrétaire générale des Nations unies à propos de la situation en Israël (Photo : F.Andrieu/Agencepeps/Isopix/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Abdallah de Jordanie défend la création d’un État palestinien auprès d’Emmanuel Macron

Le roi de Jordanie prend part au conflit israélien

Le roi Abdallah II s’était rendu en septembre dernier à Paris pour rencontrer le président français et discuter de l’évolution de la situation au Moyen-Orient, alors que plusieurs pays arabes établissaient pour la première fois des contacts diplomatiques avec Israël. Hier, le roi Abdallah II a décroché son téléphone pour discuter à nouveau avec le président Emmanuel Macron et avec le président égyptien Abdulah Fatah Al-Sissi, alors qu’Israël vit des heurts importants depuis quelques jours.

Le roi Abdallah II a également discuté avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Selon la Cour royale hachémite, «le roi Abdallah a réaffirmé qu’il n’y avait pas d’alternative à une solution politique conduisant à une paix juste et globale sur la base de la solution à deux États garantissant l’établissement d’un Palestinien indépendant. État, sur les lignes du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale».

Lire aussi : Le prince Charles en Palestine : messe à Bethléem, rencontre avec Mahmoud Abbas, visite de la mosquée d’Omar et d’un couvent

Le roi de Jordanie, dont l’épouse, la reine Rania est Palestinienne, a déclaré «qu’il avait toujours mis en garde contre les répercussions des violations israéliennes à Jérusalem, en particulier contre la mosquée Al Aqsa / Al Haram Al Sharif, ainsi que contre les mesures illégales visant à expulser les familles du quartier de Sheikh Jarrah de leurs maisons».

Le roi Abdallah a réitéré son avertissement contre la modification du statu quo historique et juridique à Jérusalem, soulignant les efforts incessants de la Jordanie pour sauvegarder les lieux saints islamiques et chrétiens à Jérusalem, conformément à la garde hachémite. En effet, la Jordanie est le gardien officiel des lieux saints musulmans de Jérusalem, dont l’esplanade des Mosquées, que les Juifs reconnaissent comme le mont du Temple.

«Sa Majesté a déclaré que la communauté internationale devait assumer ses responsabilités et prendre des mesures pour arrêter les violations israéliennes, empêcher leur répétition, arrêter l’agression contre Gaza et faire avancer le processus de paix», rapporte la cour hachémite. «Le roi a également salué les efforts du Secrétaire général Guterres pour mettre fin à l’agression israélienne sur les territoires palestiniens.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr