Abdallah II de Jordanie débute sa tournée européenne en Autriche

Le roi Abdallah II de Jordanie est actuellement en tournée en Europe. Le roi de Jordanie a débuté ses visites à Vienne, avant de rejoindre dans les prochains jours la Pologne, l’Allemagne puis le Royaume-Uni. À partir du 31 octobre, il participera à la COP26 à Glasgow.

Lire aussi : Pandora Papers : Abdallah II de Jordanie a acheté 14 villas pour 106 millions $ via 36 sociétés écrans

Le roi de Jordanie rencontre le président et le chancelier autrichiens

Pendant une semaine, le royaume hachémite se retrouve sans son Roi. Le prince héritier Hussein assure une partie des engagements de son père, alors que le prince Raad ben Zeid a prêté serment comme régent. Le prince héritier Hussein ne peut assurer la régence, lui-même étant à l’étranger actuellement. Il représente la Jordanie lors du environnemental du Moyen-Orient, en Arabie saoudite.

Dans les prochains jours, le roi Abdallah retrouvera différents responsables européens discuter des relations bilatérales de la Jordanie avec ces pays et les moyens de les améliorer. Avant de rejoindre le Royaume-Uni où il est attendu à Glasgow pour assister au Sommet sur le climat (COP26), le roi de Jordanie passera par la Pologne et l’Allemagne. La tournée européenne du roi Abdallah II a débuté ce lundi en Autriche.

Lire aussi : Le destin de la reine Noor : Une Américaine devenue reine de Jordanie conformément à une prédiction

La visite a débuté au palais de la Hofburg, où le président Alexander Van der Bellen attendait le roi. Après leur audience, qui portait sur les derniers développements régionaux, le président autrichien a convié le roi à un déjeuner. Le Ali ben Al Hussein accompagnait le roi, son frère, lors de cette visite. Le changement climatique, la sécurité alimentaire et les moyens de contrer la pandémie, sans oublier la question de la Palestine, étaient au cœur des discussions.

«Le roi Abdallah a souligné la nécessité de parvenir à une paix juste et globale sur la base de la solution à deux États, garantissant l’établissement d’un État palestinien indépendant, souverain et viable sur les lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale», souligne le communiqué de la Cour royale hachémite.

Le roi Abdallah a ensuite rencontré Alexander Schallenberg, le nouveau chancelier autrichien qui a pris ses fonctions il y a une dizaine de jours. Le roi de Jordanie a félicité le chef du gouvernement pour son nouveau poste.

Les discussions ont porté sur la coopération dans les domaines de la sauvegarde de l’environnement, de la formation professionnelle et des industries agricoles et alimentaires. Concernant le dossier syrien, le roi a souligné le soutien de la Jordanie aux efforts visant à sauvegarder la souveraineté, la stabilité, l’intégrité territoriale et l’unité de son peuple de la Syrie. La question palestinienne a aussi été abordée avec le chancelier.

La journée du roi de Jordanie en Autriche s’est terminée par la visite d’une unité de la force spéciale autrichienne – EKO Cobra. Le roi Abdallah a pu assister à un exercice tactique. Un certain nombre d’armes et les derniers outils technologiques utilisés dans les opérations spéciales ont été présentés au roi.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr