Abdallah II remet à Angela Merkel le Grand Cordon de l’ordre suprême de la Renaissance

Avant de rejoindre le Royaume-Uni, où il assistera à la COP26 à Glasgow, le roi Abdallah II s’est organisé une mini-tournée en Europe. Après l’Autriche et la Pologne, le souverain hachémite s’est rendu en Allemagne, où il avait rendez-vous à Angela Merkel pour lui faire ses adieux. Il a profité de ce dernier entretien officiel pour lui remettre une haute distinction, l’ordre suprême de la Renaissance.

Lire aussi : Angela Merkel reçoit le Grand Cordon de l’ordre de Léopold du roi Philippe

Angela Merkel reçoit le Grand Cordon de l’ordre Al Nahda

Après avoir rencontré le président et le chancelier autrichiens, le roi Abdallah II a pris la direction de Varsovie, où il s’est entretenu avec le président Duda et s’est recueilli devant la Tombe du Soldat inconnu. Ce 27 octobre, c’est en Allemagne qu’il a effectué sa dernière escale avant de rejoindre le Royaume-Uni. Il se rendra en Écosse où il retrouvera d’autres chefs d’État à l’occasion de la Conférence sur les changements climatiques (COP26).

(Photo : RHCJO)

Le roi Abdallah II a retrouvé pour la dernière fois Angela Merkel, qui s’apprête à céder sa place de chancelière après 15 ans à la tête du gouvernement fédéral. Le roi Abdallah II lui a décerné le Grand Cordon de l’ordre suprême de la Renaissance, aussi connu comme l’ordre Al Nahda. Cet ordre a été fondé en 1917 par son ancêtre, Hussein ben Ali, chérif de La Mecque et roi du Hedjaz. Sont admis dans l’ordre principalement des chefs d’État ou des hauts dirigeants qui ont œuvré pour renforcer l’amitié entre leur pays et la Jordanie.

(Photo : RHCJO)

Lire aussi : Felipe VI remet le Prix européen Charles-Quint à Angela Merkel

Le prince Ali ben Al Hussein, demi-frère du roi Abdallah II, était présent lors de cette audience avec la chancelière allemande. Le roi a remercié Angela Merkel pour l’aide de 483,7 millions d’euros envoyés par l’Allemagne à son pays, en 2021. Cette aide allemande va financer «des projets de développement dans des secteurs clés, notamment l’eau, l’éducation, l’emploi et la formation technique et professionnelle, en plus de soutenir le plan de réponse jordanien à la crise syrienne en finançant des projets alloués aux communautés d’accueil et aux réfugiés», explique la Cour royale hachémite.

YouTube video

«Votre leadership, Madame la Chancelière, a été essentiel pour nous rapprocher tous de la stabilité et du respect et de la compréhension mutuels», a déclaré le roi en s’adressant à Angela Merkel, lors d’un point presse. «Votre compassion, votre dévouement et votre honnêteté ont joué un rôle déterminant dans l’établissement de partenariats durables et le dépassement des différences», a déclaré le roi.

Angela Merkel a pour sa part exprimé son intérêt pour la campagne de réforme actuelle de la Jordanie dans divers domaines, ajoutant que c’est un plaisir de rencontrer à nouveau le roi à Berlin pour discuter des liens, qui se sont renforcés au cours des dernières années. En matière de politique étrangère, la chancelière a salué les efforts engagés de la Jordanie en faveur de la solution à deux États, une question sur laquelle elle a dit avoir insisté lors de sa récente visite en Israël.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Ayman Safadi, le directeur de cabinet de Sa Majesté Jafar Hassan et un certain nombre de hauts responsables allemands ont assisté à la réunion.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr