Felipe VI remet le Prix européen Charles-Quint à Angela Merkel

Le Prix européen Charles-Quint est remis chaque année depuis 2016 par le roi Felipe VI, au cours d’une cérémonie organisée dans l’église du monastère de Yuste. Le roi d’Espagne est le président d’honneur de la Fondation Yuste. Le prix revient cette année à la chancelière allemande, Angela Merkel, en reconnaissance de sa longue carrière politique au service de l’Europe.

Lire aussi : Les adieux d’Angela Merkel aux souverains néerlandais

Angela Merkel récompensée au monastère de Yuste

Angela Merkel s’apprête à quitter la tête de la République fédérale d’Allemagne après 16 ans au pouvoir. La chancelière allemande a entamé une tournée d’adieu à travers l’Europe afin de rencontrer une dernière fois les différents partenaires avec lesquelles elle a pu travailler ces dernières années.

(Photo : Casa de SM el Rey)
(Photo : Casa de SM el Rey)

Angela Merkel était invitée à Yuste ce 14 octobre 2021 pour recevoir le Prix européen Charles-Quint. La chancelière a ardemment défendu le processus d’intégration de l’Europe et a contribué à positionner l’Europe sur la scène internationale. Le prix est remis par l’Académie européenne et ibéro-américaine de la Fondation Yuste, dont le roi Felipe VI en est le président d’honneur. Le monastère de Yuste accueille cette cérémonie. Le monastère fut la dernière résidence de Charles Quint de 1557 jusqu’à sa mort en 1558.

(Photo : Casa de SM el Rey)

Lire aussi : Elizabeth II fait ses adieux à Angela Merkel «pour l’histoire»

Angela Merkel Merkel devient la troisième femme à recevoir le Prix européen Charles-Quint après l’ancienne présidente du Parlement européen, Simone Veil (2008), et la promotrice du programme Erasmus, Sofia Corradi (2016). De plus, c’est la deuxième fois que le prix est décerné à un chancelier de la République fédérale d’Allemagne après Helmut Kohl en 2006. Le prix est remis annuellement depuis 2016. Créé en 1995, il était auparavant remis tous les deux ou trois ans.

(Photo : Casa de SM el Rey)

Le roi Felipe a été reçu au monastère de Yuste par le Président du gouvernement, Pedro Sánchez. Il est ensuite entré dans l’église pour prendre place à la table présidentielle, suivi de la journaliste et présentatrice Carmen Romero, qui a agi en tant que maître de cérémonie.

(Photo : Casa de SM el Rey)
(Photo : Casa de SM el Rey)

Lire aussi : Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima sur le dôme en verre du Reichstag

Le roi Felipe distingue la contribution d’Angela Merkel à l’Union européenne

La cérémonie comprenait l’intervention du président de la Junte d’Estrémadure et un discours du président du conseil d’administration de la Fondation Yuste. Après la projection d’un petit film dédié à la lauréate, le roi Felipe a remis le prix à Angela Merkel. Un intermède musical était aussi assuré par l’Orchestre d’Estrémadure, qui a interprété un morceau de Bach pour rendre hommage à l’Allemagne, et un morceau du compositeur espagnol Manuel de Falla.

(Photo : Casa de SM el Rey)
YouTube video

«Ces 16 dernières années de leadership si personnel, si particulier, entreront dans l’histoire avec les majuscules de l’UE et de l’Ordre international», a déclaré le roi Felipe en remettant le prix à la chancelière. «Peu de gens peuvent mieux représenter l’esprit de l’unité de l’Europe. Angela Merkel représente l’esprit de la meilleure Europe unie.»

«Les temps dans lesquels nous vivons exigent notre plus grand engagement et notre plus grand soutien pour la continuité et le renforcement du projet européen, dans lequel tout progrès doit continuer à être basé sur la liberté, l’égalité et le respect de la dignité, les droits de l’homme, et la primauté du droit», a rappelé le roi d’Espagne. «Ces valeurs démocratiques – ainsi que la solidarité et une recherche continue de la paix – sont ce qui a fait la grandeur de l’Europe. Sans eux, il ne serait pas possible de comprendre notre présent et notre futur». L’hymne européen a retenti après le discours du roi Felipe, venant clore la cérémonie.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr