Des affiches visant le prince de Galles sont placardées dans les rues du pays de Galles

Le mouvement Republic, qui milite depuis les années 80 pour l’abolition de la monarchie au Royaume-Uni, relance une campagne d’affichage massive, ciblant cette fois-ci le prince Charles dans son propre fief. C’est au pays de Galles que les affiches ont été placardées dans la nation de l’ouest de la Grande-Bretagne, là où la famille royale est particulièrement appréciée.

Lire aussi : 62% des Australiens ne veulent plus d’Elizabeth II comme chef d’État

Le mouvement Republic fait campagne au pays de Galles

Depuis plusieurs décennies, le mouvement Republic, mené par Graham Smith, milite pour abolir la monarchie au Royaume-Uni et choisir le nom de son prochain chef d’État. Le mouvement a récemment lancé une cagnotte participative en ligne, lui permettant de récolter 25 000£. Avec cette somme, Republic a décidé d’investir dans une campagne de communication. Plusieurs billboards ont été imprimés et son maintenant placardés dans les rues des villes galloises.

«Nous avons fait campagne pour l’abolition de la monarchie pendant longtemps, mais maintenant nous sommes à la croisée des chemins. Alors que le règne de la reine touche à sa fin, il est temps de demander à avoir son mot à dire sur qui devrait être notre chef d’État», a déclaré Graham Smith il y a quelques jours. Le militant pro-république estime que la famille royale n’est plus en adéquation avec les valeurs britanniques actuelles.

Lire aussi : Abandonner la monarchie n’est pas une priorité pour la Première ministre néo-zélandaise

Charles et William restent très populaires auprès de Gallois

Ces affiches géantes sont de couleur noire et on peut y voir le portrait du prince Charles. Il est écrit en gallois : «Nad oes angen tywysog ar Gymru», ce qui veut dire : «Le pays de Galles n’a pas besoin d’un prince». Ces affiches de sensibilisation ont été placardées à Aberdare, Cardiff et Swansea. Plus tôt cet été, une campagne de grande ampleur visant toute la famille royale, avait été déployée dans tout le pays.

Au mois de juillet, à l’occasion du 52e anniversaire du couronnement du prince Charles en tant que prince de Galles, un sondage Western Mail/Beaufort Research indiquait qu’une très large majorité des Gallois était favorable à voir e prince William devenir le prochain prince de Galles, le jour où son père deviendra Roi. La cause du mouvement Republic ne semble pas gagnée. La famille royale est particulièrement populaire dans cette nation.

«La famille royale est extrêmement populaire au Pays de Galles, et c’est parce que sa présence garantit une stabilité au Royaume-Uni et qu’elle est de fantastiques ambassadeurs pour ce pays. C’est un mouvement marginal, totalement séparé des priorités et de l’opinion du peuple», a déclaré Andrew RT Davies, chef du parti conservateur gallois à Wales Online.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr