Le roi du Bhoutan annonce la fermeture des frontières pour empêcher le coronavirus d’entrer

Hier soir, Sa Majesté le roi Jigme Khesar Wangchuck a pris la parole lors d’une allocation exceptionnelle diffusée à la télévision bhoutanaise. À l’instar des monarques européens, qui ont tous pris la parole de la même manière (exceptés la reine Elizabeth et le roi de Suède), le roi du Bhoutan a bien évidemment envoyé un message de soutien à son peuple. Mais aussi, il a annoncé une nouvelle mesure de sécurité stricte, la fermeture des frontières dès ce lundi 23 mars 2020.

Lire aussi : Tout savoir sur les royautés et le coronavirus

Le Bhoutan se coupe du monde pour éviter la propagation du covid-19

Le Bhoutan, près de 800 000 habitants, vivra dorénavant confiné. Le pays ne connait qu’un seul cas officiel de contamination au covid-19 et ses pays limitrophes semblent eux aussi connaitre peu de cas. Pourtant, le roi Jigme Khesar Wangchuck a décidé de fermer ses frontières.

Lire aussi : La reine du Bhoutan a accouché : le roi et la reine sont parents d’un deuxième petit prince

Discours du roi Jigme Khesar Wangchuck en français :

À partir de demain, nos frontières terrestres seront fermées.

Nous sommes obligés de prendre cette mesure drastique suite à la pandémie de COVID-19. Comme vous en avez été informé par divers bulletins gouvernementaux, le virus se propage, causant d’immenses bouleversements dans le monde et se rapprochant de nous chaque jour.

En ce moment, la santé et la sécurité du peuple du Bhoutan sont de la plus haute priorité, et c’est pourquoi, nous mettons en place toutes les mesures nécessaires pour protéger le peuple du Bhoutan.

Si ceux d’entre vous qui sont à l’étranger en ce moment souhaitent rentrer chez eux, le gouvernement vous aidera. Je demande à ceux d’entre vous qui étudient ou travaillent à l’étranger de ne pas s’inquiéter.

Le COVID-19 entraînera de grandes perturbations de l’économie mondiale, et le Bhoutan ne fera pas exception. Les répercussions économiques ne toucheront pas seulement quelques secteurs particuliers, mais chacun d’entre nous. Dans un tel moment, nous devons montrer la force qui se dégage de notre petite taille, rester unis et nous soutenir les uns les autres. Dans de telles circonstances exceptionnelles, le gouvernement prendra la responsabilité de soulager les souffrances du peuple dues au virus.

Comme vous le savez, toutes les écoles ont été fermées à titre préventif et les enfants sont à la maison plutôt que dans leurs classes. Nous ne savons pas quand la situation s’améliorera et quand les écoles pourront rouvrir. Les parents doivent guider leurs enfants, et les enfants doivent prendre sur eux et profiter de cette occasion pour continuer à étudier. À votre âge, l’éducation doit être votre préoccupation la plus importante. Ne perdez pas de temps.

Par initiative du gouvernement, il est déjà prévu de rendre le matériel pédagogique aussi largement accessible aux étudiants que possible. Les fournisseurs d’accès à Internet, la télévision et même les journaux ont été chargés de vous apporter du matériel éducatif. Par conséquent, il est de votre responsabilité de profiter des moyens qui seront mis à votre disposition.

Selon les experts, la population âgée est le plus à risque face au COVID-19. Nous devons prendre soin de nos personnes âgées, les protéger et veiller à ce que leur environnement soit sûr et propre.

En tant que petit pays avec une petite population, nous pouvons surmonter tous les défis auxquels nous sommes confrontés, si le peuple et le gouvernement travaillent ensemble.

Il est toutefois important de ne pas perdre de vue nos objectifs nationaux et de revenir à la normale le plus tôt possible afin que, lorsque cette pandémie sera derrière nous, nous puissions continuer à travailler pour rendre notre avenir meilleur et plus fort. Entre-temps, nous continuerons de travailler sans relâche malgré cette situation difficile.

(Traduction libre et personnelle)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply