Anonymous s’en prend au roi Felipe VI

Le roi Felipe VI a participé la semaine dernière à la Copa del Rey, le championnat de voile qui a lieu chaque année à Majorque. Le roi était aussi invité à distribuer les trophées aux vainqueurs des différentes catégories ce samedi. Le site officiel du championnat a été hacké ce week-end par le collectif Anonymous, qui a diffusé un message de revendication à l’encontre du roi d’Espagne.

Lire aussi : Felipe VI décerne les prix de la Copa del Rey avant de se rendre en Colombie

Les pirates de l’informatique s’en prennent à la course de voile

Ce samedi, le roi Felipe a remis les trophées aux vainqueurs de chacune des neuf catégories que comprend la Copa del Rey, une course de voile annuelle au nom du souverain. Le roi Felipe, lui-même un grand amateur de voile, a participé à la course dans la catégorie BMW ORC1. À l’issue de plusieurs régates, Felipe et son équipage ont terminé 5e de leur catégorie.

Le roi Felipe remet le prix à Javier Banderas dans la catégorie BMW ORC 2, lors de la remise des trophées de la Copa del Rey 2022, au même moment que l’attaque informatique contre le site de la Copa del Rey (Photo : Archie Andrews/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Leonor qui danse sur TikTok : L’héritière du trône d’Espagne victime d’un deepfake

Le roi Felipe dans le viseur du collectif Anonymous

La Copa del Rey pouvait être suivie en direct sur son site officiel. Un site qui enregistre un grand nombre de visiteurs durant la période de ce championnat très important dans le milieu de la voile. Le samedi 6 août, alors que les trophées étaient remis aux vainqueurs, le site officiel de la Coupe du Roi était inaccessible. À la place, un message était affiché dans la rubrique « nouvelles » du site.

Un message d’Anonymous apparaissait sur le site de la Copa del Rey (Photo : capture d’écran site regatacopadelrey.com)

Lire aussi : La Maison royale d’Espagne victime de piratage

Le site a été piraté par le collectif d’hacktivistes Anonymous. « Bonjour, nous sommes Anonymous. Nous manifestons. Désolé pour la gêne occasionnée », commence le message des pirates. « Nous sommes ici aujourd’hui, (…) pour rappeler à cet homme que s’il profite des privilèges que lui confère sa position, dans ce pays où on l’appelle Roi, il y a des gens qui ne peuvent pas supporter davantage la pression à laquelle leur économie est soumise », continue le message.

« C’est notre moyen de manifester et nous manifestons pacifiquement », explique Anonymous, qui n’a pas manqué de tacler le roi Juan Carlos au passage. « Nous scandons la célèbre phrase qui nous exemptera de tout type de responsabilité : “Je suis très désolé, je me suis trompé et ça ne se reproduira plus” ». Cette dernière phrase est une citation des paroles prononcées par Juan Carlos lorsqu’il s’était excusé après la polémique de sa chasse à l’éléphant au Botswana. Los Replicantes explique que le message n’est resté en ligne que quelques minutes, le service technique ayant réussi à reprendre possession du site internet.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr