La Maison royale d’Espagne victime de piratage

Le compte Twitter du palais de la Zarzuela a été victime d’un hacker ce week-end. La Maison royale s’est rapidement rendu compte que son profil avait été utilisé pour suivre le président ukrainien et aucune autre action n’a été commise depuis le compte officiel de la monarchie espagnole.

Lire aussi : Un imposteur se fait passer pour Guillaume de Luxembourg sur Twitter

Malgré les dépenses importantes en matière de sécurité, le compte Twitter du palais de la Zarzuela a été piraté

La presse espagnole nous apprend aujourd’hui qui le compte Twitter officiel de la monarchie espagnole a été victime d’un piratage ce week-end. Le compte Casa Real de S.M. el Rey est suivi par 1 million d’abonnés et bénéficie d’un petit macaron avec un V bleu, ce qui signifie que ce compte est reconnu comme authentique par la plateforme.

Le compte de la monarchie suit lui-même 16 autres comptes. Il s’agit de profils Twitter d’institutions européennes et espagnoles, comme le Conseil de l’Europe, le parlement européen en Espagne, d’autres familles royales ou encore le Comité olympique espagnol et les fondations liées à la Couronne.

Le compte de la Casa Real se veut être neutre politiquement, tout comme doit l’être le souverain. Pourtant, ce week-end, le compte de la monarchie s’est mis à suivre Volodymyr Zelensky, le président ukrainien. C’est un acte plutôt inhabituel puisque le compte officiel ne suit aucun politicien étranger ni espagnol. Les gestionnaires du compte se sont rapidement rendus qu’ils avaient été piratés et ils ont repris contrôle du profil, annulant l’abonnement au président ukrainien.

Le roi Felipe et la reine Letizia ont montré leur soutien à l’Ukraine à travers différentes actions symboliques ces derniers jours (Photo : Archie Andrews/ABACAPRESS.COM)

« L’intrusion a été détectée (…) et le compte est revenu à la normale », a déclaré le palais de la Zarzuela à l’agence EFE. Vanitatis explique que le palais dépense beaucoup d’argent dans la gestion de ses réseaux sociaux et de ses plateformes en ligne, principalement à cause des coûts de sécurité. Selon les chiffres publiés par le palais, un nouveau fournisseur a été choisi pour « analyser et résoudre les incidents sur les réseaux sociaux » durant l’année 2022. L’offre choisie coûtera environ 45 000 euros sur une année. En 2021, le Palais a acheté pour 66 000 euros de matériel de cryptographie à la société Epicom. Cette entreprise a conçu son propre système de cryptage et fournit des institutions européennes et espagnoles.

Ces derniers jours, le roi et la reine d’Espagne ont montré leur soutien à l’Ukraine, de façon plus ou moins directe. La reine Letizia a par exemple porté un vyshyvanka, une blouse traditionnelle ukrainienne pour montrer son soutien aux Ukrainiens. Le roi Felipe a lui aussi parlé de la guerre en Ukraine lors de différents discours qu’il a prononcés ces derniers jours. Même si les souverains se sont positionnés du côté de l’Ukraine, le palais compte rester neutre et ne pas afficher son soutien en suivant le président Zelensky sur Twitter, ce qui pourrait être considéré comme une affirmation politique.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr