Anthony Blunt était-il un espion russe ? The Crown saison 3 épisode 1 la vérité historique

Harold Wilson fut Premier ministre du Royaume-Uni de 1974 à 1976. Sous son gouvernement, des décisions politiques de grande ampleur ont été prises, comme l’abolition de la peine de mort. Pour tous les amateurs de la série de Netflix, The Crown, Harold Wilson apparait comme le Premier ministre que la reine Elizabeth II ne souhaitait pas voir élu, notamment pour ses envies de mettre fin à la monarchie et que la reine soupçonnait d’être un espion russe. Dans l’épisode, nous apprenons qu’en réalité celui qui est l’espion haut placé n’est autre que Sir Anthony Blunt, le curateur de la collection d’art de la famille royale. Était-il vraiment un espion russe comme le prétend la série ?

La reine Elizabeth II, interprétée par Olivia Colman, et Sir Anthony Blunt, interprété par Samuel West, dans la série The Crown

Lire aussi : Olivia Colman a été reçue Commandeur de l’ordre de l’Empire britannique

Bien que le créateur de la série a voulu faire croire pendant plusieurs années que la famille royale validait The Crown, alors que ce n’est pas le cas, il est évident que personne n’était là pour témoigner de ce qui a été réellement dit entre les membres de la famille, et que tout n’est que fiction. Néanmoins, certains éléments et les grandes lignes du scénario, sont tout de même basés sur des faits réels, comme le fait que Sir Anthony Blunt, gardien des Portraits de la reine, était un agent espion russe et communiste. Anthony Blunt, interprété dans la série par Samuel West, a réellement avoué être un espion, connu sous le pseudonyme de Johnson, dans le gang des Cinq de Cambridge.

Ce fait est correct.

Aussi choquant que cela puisse paraitre, comme il a été annoncé à la fin de l’épisode 1 de la saison 3 de The Crown, Anthony Blunt a gardé ses fonctions de curateur jusqu’en 1972, même si la reine savait qu’il était un espion soviétique.

La reine Elizabeth et son curateur, Anthony Blunt

Il fut prouvé qu’Anthony Blunt a divulgué 1771 documents entre 1941 et 1945 à l’Union soviétique. Pour ne pas que le MI5 et le MI6 soient moqués, il a été décidé de cacher son appartenance et de lui demander de collaborer pour faire partie de la contre-intelligence.

C’est en 1979, que Margaret Thatcher a dévoilé qu’Anthony Blunt avait été espion, en lui faisant l’affront de l’annoncer devant toute la Chambre des communes. Il ne travaillait plus pour la famille royale, à Buckingham Palace depuis 7 ans. Quant à Harold Wilson, Premier ministre travailliste, que la reine Elizabeth pensait être membre du KGB dans la série, il n’a jamais été prouvé qu’il eut été approché par les Russes.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr