Que pense la reine de la série The Crown ? Buckingham réagit pour la première fois

The Crown est rapidement devenue l’une des séries phares proposées sur la plateforme de vidéos en ligne, Netflix. La série suit la vie de la famille royale britannique et en particulier celle de la reine Elizabeth II un peu avant son couronnement début des années 50. La saison 3 est annoncée pour le 17 novembre et les producteurs se vantent depuis la première saison que des membres de la famille royale regardaient leur série, inspirée de faits réels et réalisée avec l’aide de personnes bien informées. Malheureusement pour les producteurs, le porte-parole de la reine Elizabeth, Donal McCabe vient pour la première fois de réagir… et la position de Buckingham est claire. La famille royale n’approuve absolument pas la série.  

À lire aussi : Critique de la série Les derniers tsars et comparaison avec la réalité

Le porte-parole de la reine s’exprime au nom de la famille royale sur la série The Crown

Donald McCabe a récemment rejoint l’équipe qui entoure la reine Elizabeth II. Il a été nommé secrétaire particulier de la reine, en charge de sa communication. Le nouveau porte-parole de la reine a décidé de réagir à des propos qu’il a pu lire à plusieurs reprises dans la presse. Le créateur Peter Morgan, qui a été fait commandeur de l’ordre de l’Empire britannique, raconte que des « gens très hauts placés et très actifs » l’aidaient à écrire et à corriger certains passages de la série The Crown. Récemment, un article du sérieux journal The Guardian rapportait les propos du créateur, alors que la saison 3 de la série va bientôt être mise en ligne sur Netflix. Donal McCabe a décidé de répondre à cet article, en envoyant une lettre on ne peut plus claire au journal.

Lire aussi : Comparaison entre Emma Corrin et Diana Spencer

La famille royale n’a jamais approuvé la série de Netflix

« Votre article pourrait avoir pour malheureuse conséquence de laisser croire à vos lecteurs que la série télévisée The Crown est réalisée avec une sorte d’approbation de la maison royale ou d’une adhésion de la famille royale, ce qui rendrait la fiction exacte. Nous apprécions que les lecteurs du Guardian puissent apprécier l’interprétation fictive d’événements historiques mais ils devraient savoir que la famille royale n’est pas complice de l’interprétation qu’en fait le programme. La famille royale n’a jamais accepté ni approuvé le contenu et n’a pas été consultée par savoir quels sujets seraient traités. Jamais elle n’exprimerait sa vision concernant la pertinence du programme ».

Lire aussi : Bande-annonce VOSTFR The Crown Saison 3

L’interprétation fictive des événements historiques ne tient qu’à la vision du créateur

Plusieurs évènements sont relatés dans la série avec une interprétation propre aux scénaristes et au créateur. Par exemple, dans The Crown, le prince Philip était accusé par son père d’être la cause de la mort de sa sœur Cécilie, morte dans un accident d’avion en 1937. Cette saison à venir s’annonce encore plus délicate puisqu’elle se déroulera durant la période où le prince Charles commencera à flirter avec Camilla Parker-Bowles. Par contre, il faudra attendre la saison 4 pour assister à l’arrivée de Diana dans la famille. La saison 3 de la série couvrira la période allant de l’année 1964 à l’année 1976… or Diana est arrivée en 1977. Cette année, le casting évolue puisque de saison en saison les personnes vieillissent également. Claire Foy, qui interprétait la reine Elizabeth jeune est remplacée par Olivia Colman, actrice que la reine vient d’élever au rang de commandeur de l’ordre de l’Empire britannique. Le duc d’Édimbourg sera interprété par Tobias Menzies, la princesse Margaret sera interprétée par Helena Bonham-Carter, le prince Charles par Josh O’Connor, Margaret Thatcher par Gillian Anderson, Camilla Parker-Bowles par Emerald Fennell. Dans la saison 4, on pourra enfin découvrir Lady Diana qui devrait être interprétée par Emma Corrin.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr