La reine Elizabeth a gagné 8,8 millions € en 31 ans grâce à ses chevaux

Sa Majesté la reine possède de nombreux domaines et propriétés un peu partout au Royaume-Uni, dont un McDonald’s qui verse un loyer mensuel à la Couronne. Mais elle gagne également de l’argent grâce aux chevaux de course dont elle est la propriétaire. Sa passion équestre lui a d’ailleurs rapporté le joli pactole de 7,77 millions de livres en 31 ans.

Les chevaux de courses de la reine Elizabeth lui rapportent de l’argent

La passion d’Elizabeth II pour les chevaux lui rapporte beaucoup d’argent

La reine Elizabeth sait miser sur les bons chevaux. Ses chevaux gagnent en moyenne 9 courses par an, ce qui veut dire qu’elle gagne 16,1% de ses courses, un très bon ratio. Sa première victoire, elle l’a vécue en 1953, avec son cheval Choir Boy qui a remporté la Royal Hunt Cup. Sa meilleure année, elle l’a enregistrée en 2016, avec des gains très précis de 772 815 livres sur l’année, soit environ 876 000 euros. Son précédent record datait de 1988, la première année où les comptes ont commencé à être tenus, ce qui permet de calculer ses gains sur une période de 31 ans, même si sa première victoire date de 1953. Sur les 31 années de gains connus, elle totalise très précisément 7 768 448 £, soit environ 8,8 millions €.

La reine Elizabeth et sa fille, la princesse Anne, avec son cheval gagnant Estimate, qui a remporte le Royal Ascot en 2013

Sextant va-t-il remporter une course à Epsom ?

Rien que cette saison, la reine en est déjà à 6 victoires sur les courses de plat. Elle espère de nouveau briller le 18 juin lors du Royal Ascot. Elle fut le premier monarque à remporter cette prestigieuse course en gagnant la Coupe d’or, en 2013. Demain, commence le derby d’Epsom, une autre compétition équestre où son cheval Sextant a ses chances.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr