La chaise sexuelle du roi Édouard VII mise en vente pour 68 000 $

Il existe trois exemplaires de la chaise sexuelle du roi Édouard VII dans le monde. L’une se trouve au Musée du sexe à Prague, une autre est sur le point d’être vendue à la Nouvelle-Orléans par un antiquaire, alors que le troisième exemplaire est la chaise originale. Cette chaise sexuelle avait été conçue spécialement pour celui qu’on surnommait Dirty Bertie et elle avait été livrée directement dans sa maison close préférée à Paris, Le Chabanais. La chaise est mise en vente pour la modique somme de 68 000 $.

La réplique de la chaise sexuelle du roi Édouard VII, ici exposée dans la boutique de l’antique de la Nouvelle-Orléans

Lire aussi : Lord Mountbatten fiché par le FBI comme un « pervers » attiré par les « jeunes garçons »

La chaise avait été installée en 1890 dans la maison close parisienne fréquentée par le roi Édouard VII

En 1890, le constructeur de meubles Louis Soubrier faisait livrer sa dernière commande dans le bordel parisien Le Chabanais. Le commanditaire de ce meuble insolite, une chaise sexuelle, n’était autre que le roi britannique Édouard VII, connu pour son grand appétit sexuel. La chaise avait été conçue sur les mesures du futur souverain et avait pour but de lui permettre d’avoir des relations avec plusieurs femmes à la fois. Le roi Édouard VII avait une certaine corpulence et en se positionnant sur la chaise, il évitait à ses partenaires de devoir subir son poids.

Photo de la chaise originale installée dans la maison close Le Chabanais. La chaise appartient aujourd’hui à un descendant de son fabricant, Louis Soubrier

Lire aussi : Le prince Andrew aurait organisé à Balmoral une soirée sexuelle avec Epstein

Un antiquaire met en vente la chaise sexuelle du souverain britannique

Le roi Édouard VII fréquentait régulièrement cette maison close parisienne, préférant traverser la Manche pour s’adonner à ses fantasmes dans un certain anonymat. Cette chaise ayant été fabriquée en 1890, le fils de la reine Victoria aurait donc commencé à l’utiliser alors qu’il était encore prince de Galles. Le prince Albert a ensuite choisi le nom de règne d’Édouard VII, lorsqu’il est monté sur le trône en 1901. Son règne dura à peine 9 ans. La chaise originale est conservée par un descendant de Louis Soubrier. Une réplique se trouve à Prague et la troisième chaise est mise en vente par M.S. Rau Antiques, un antiquaire de la Nouvelle-Orléans, qui est lui aussi un descendant de la famille Soubrier.

La reine Alexandra et le roi Edouard VII photographiés en 1903 (Crédits : Domaine public)

Source : Daily Mail

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply