Lord Mountbatten, mentor du prince Charles, fiché par le FBI comme un « pervers » attiré par les « jeunes garçons »

Ce sont des révélations fracassantes que l’on peut lire dans The Mountbattens: their Lives & Loves, un livre consacré aux vies des membres de la famille Mountbatten, écrit par l’historien Andrew Lownie. Dans ce livre, l’historien cite des rapports du FBI qui concernent un éminent aristocrate britannique, Lord Mountbatten. Louis Mountabtten, comte de Birmanie, vice-roi de l’Inde, était le mentor du prince Charles, l’oncle adoré du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II. Dans ces documents, on apprend qu’une amie de Lord Mountbatten, interrogée par le FBI a décrit l’homme comme ayant une « perversion pour les jeunes garçons ». Ces accusations sont corroborées par différents témoignages de proches qui ont accepté de répondre au l’auteur du livre.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez acheter le livre ici !

Qui était Lord Mountbatten, l’oncle du prince Philip ?

Né le 25 juin 1900, Louis Battenberg est le fils de Louis Battenberg, marquis de Milford Haven et de Victoria de Hesse. Le nom de famille Battenberg a été anglicisé en Mountbatten, en 1917 pour oublier les origines allemandes de la famille. Sa famille évolue depuis toujours au sein de la Cour britannique.

Lord Louis Mountbatten, 1er comte Mountbatten de Birmanie en 1976 (photo : Wiki Creative Commons)

En 1928, lorsque le jeune prince Philippe de Grèce et de Danemark, futur duc d’Édimbourg, et ses parents se sont exilés à Paris, bannis de Grèce suite à la destitution de sa famille, ce sont ses oncles George et Louis Mountbatten, qui l’ont invité à venir s’installer au Royaume-Uni. Louis s’est montré comme un père de substitution pour Philip, celui-ci vivant à ses côtés et aux côtés de sa grand-mère, Victoria de Hesse, au palais de Kensington. Bien des années plus tard, Louis Mountbatten, qui restera proche du prince Philip, deviendra également le mentor de son fils aîné, le prince Charles.

Lord Mountbatten et le prince Charles en 1975 :

Embed from Getty Images

Engagé dans la marine britannique – il finira amiral –, Lord Mountbatten sera envoyé à plusieurs reprises en Inde. Il participera activement à la Seconde Guerre mondiale et sera aux premières loges lors de la Campagne de Birmanie. En 1943, l’amiral Mountbatten sera fait commandant en chef des forces alliées en Asie du Sud-Est et en 1946, il est fait chevalier de l’Ordre de la Jarretière. Pour le récompenser, une fois la guerre terminée, un titre de pairie du Royaume-Uni est créé pour lui. Le 13 juin 1946, il devient ainsi vicomte Mountbatten de Birmanie. Lord Mountbatten, qui était également vice-roi des Indes, devient premier gouverneur général du dominion de l’Inde, en 1947, lorsque le pays prend son indépendance. Fin 1947, de vicomte il est élevé au titre de comte Mountbatten de Birmanie, et obtient le titre subsidiaire de baron Romsey.

Les mœurs sexuelles de Louis Mountbatten et son épouse Edwina

Louis Mountbatten a rencontré en 1920 Edwina Ashley, une très riche mondaine londonienne qui venait d’hériter de nombreuses demeures à la mort de son grand-père. Deux ans plus tard, elle épouse Louis Mountbatten, un mariage qui a attiré 80 000 curieux à Westminster et auquel la reine Mary, la reine Alexandra et même le futur roi Edward VIII ont assisté.

Lord Louis Mountbatten et son épouse, Lady Edwina (photo : Wikicommons/PD-US)

Le mariage de Louis et Edwina fut heureux, même si leurs mœurs sexuelles leur ont parfois valu des critiques. Le couple était connu pour son grand appétit sexuel. C’est Lord Mountbatten lui-même qui dira un jour : « Edwina et moi avons passé tout notre mariage à rejoindre le lit des autres ». Les relations extraconjugales d’Edwina ont également fait la une de la presse à scandale, à une certaine époque. Mais ce qu’a découvert Andrew Lownie lorsqu’il s’est documenté pour écrire son livre, ce sont des documents exceptionnels du FBI dont personne n’avait entendu parler. Ces documents sont vieux de 75 ans, que Lownie a décidé de dévoilé, évoquant le « droit à l’information ».

Le FBI apprend que Lord Mountbatten fréquente des jeunes garçons

En février 1944, le FBI entame une enquête sur Lord Mountbatten, devenu récemment commandant en chef des forces alliées en Asie du Sud-Est. Nous sommes à la fin de la Seconde Guerre mondiale et le Bureau fédéral veut en savoir plus sur celui qui dirige des opérations importantes en Asie. Le FBI entre en contact avec Elizabeth de la Poer Beresford, baronne Decies, une amie proche de la reine Elizabeth, de la reine Mary et une amie intime des dames de la cour. La baronne Decies explique que dans les cercles très fermés dans lesquels Lord Mountbatten et sa femme évoluent, ils « sont considérés comme des gens de faible moralité ». La baronne « affirme que Lord Louis Mountbatten était connu pour être homosexuel et ayant une perversion pour les jeunes garçons ». Dans ce rapport du FBI, on peut lire que « selon l’avis de Lady Decies, Louis est un homme qui ne convient pas pour mener directement des opérations militaires à cause de son problème. Elle racontera plus tard que sa femme, Lady Mountbatten, était perçue tout aussi défaillante ».

Si vous êtes intéressés, vous pouvez acheter le livre ici !

Dans son livre, qui sortira le 22 août, Andrew Lownie n’a pas seulement déniché les documents accablants de cet interrogatoire du FBI. L’historien a également réussi à obtenir le témoignage de proches de Louis et Edwina. Il a rencontré Ron Perks, qui fut le chauffeur privé de Lord Mountbatten, en 1948. Selon lui, l’aristocrate avait pour destination préférée le Red House, un établissement non loin de Rabat, au Maroc. Il s’agissait d’un « bordel gay haut-de-gamme utilisés par des hauts officiers de la marine ». Rappelons qu’au Royaume-Uni, l’homosexualité était condamnable jusqu’en 196 et que de nombreuses notes qui circulaient sur Lord Mountbatten à cette époque, ont été détruites par les autorités britanniques. Rien n’indique si ces rapports du FBI sont remontés jusqu’à Buckingham à l’époque.

Lord Mountbatten est mort assassiné

Lord Mountbatten est mort assassiné en 1979. Il est victime d’un attentat qui visait à toucher un proche de la famille royale, mené par Paul Maxwell, un activiste de l’IRA. Dans cet attentat, le bateau sur lequel Lord Mountbatten explosa dans la baie de Donegal. Son petit-fils Nicholas Knatchbull et un membre de l’équipage sont également décédés ce jour-là.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr