La chapelle royale du palais St James

Le palais St James est un bâtiment utilisé par la famille royale britannique à Londres. Ce palais, dont la construction fut terminée en 1536, a été commandité par le roi Henri VIII d’Angleterre. Aujourd’hui, il sert toujours d’adresse officielle administrative de la Couronne et c’est dans ce palais que vivent la princesse Anne et la princesse Alexandra. Le palais comprend notamment une chapelle, qui sert régulièrement à célébrer des événements royaux, comme des baptêmes ou des mariages. C’est notamment dans cette chapelle royale que sera célébré le mariage de la princesse Beatrice d’York et Edoardo Mapelli Mozzi.

Intérieur de la chapelle royale du Palais St James où aura lieu le mariage de la princesse Beatrice avec Edoardo Mapelli Mozzi (Crédits : PA images)

Mariages et baptêmes royaux sont célébrés dans chapelle royale de St James

La chapelle royale est l’édifice religieux situé au sein du palais St James. Ce lieu a servi à célébrer de nombreux services religieux de la famille royale. Des offices religieux ouverts au public y sont également régulièrement célébrés.

Les mariages célébrés à la chapelle royale sont nombreux. On peut par exemple parler du mariage de la reine Victoria et du prince Albert de Saxe-Cobourg, le 10 février 1840. La princesse Victoria, fille aînée de la reine Victoria y a épousé le prince Friedrich Wilhelm de Prusse, qui deviendra l’empereur Frédéric III.

Mariage de la reine Victoria avec le prince Albert de Saxe-Cobourg en 1840, à la chapelle royale du palais St James. Peinture de George Hayter (Crédits: Domaine public)

En 1890, le roi George V, grand-père de la reine Elizabeth, encore duc d’York y épousa Mary de Teck.

Mariage du futur roi George V et de la future reine Mary, en 1890, à la chapelle royale du palais Saint-Jaques (ou St James) (Crédits : Domaine public)

Des baptêmes furent aussi célébrés dans cette chapelle royale. Le dernier baptême en date fut celui du prince George, fils aîné du prince William et Kate Middleton. D’autres membres de la famille royale y furent baptisés, comme Lord Frederik et Lady Gabriella Windsor, les petits-enfants du prince Michael de Kent, cousin de la reine Elizabeth II.

La baptême du prince George de Cambridge à la chapelle St James en 2013 (Crédits : Royal Family)

Le cercueil de Lady Diana reposa pendant plusieurs jours dans la chapelle, avant ses funérailles à l’abbaye de Westminster en 1997. En 2002, la dépouille de la Reine-Mère Elizabeth resta dans la chapelle de la Reine, une chapelle située dans la chapelle royale, avant de rejoindre Westminster Hall.

Mais aussi… c’est à la chapelle royale que la fille aînée du prince Andrew, duc d’York et de Sarah Ferguson, la princesse Beatrice d’York fut baptisée en 1988. 32 ans plus tard, c’est également ici que Beatrice d’York dira oui à Edoardo Mapelli Mozzi, le 29 mai 2020.

L’histoire du palais St James

Le palais St James a été construit sur le lieu d’une ancienne léproserie partant le nom de Saint-Jacques (St. James, en anglais). C’est le roi Henri VIII qui commanda la construction de ce bâtiment royal, qui devait servir de bâtiment secondaire, en complément du palais de Whitehall.

Ce bâtiment en briques rouges est très reconnaissable, par ses deux tourelles octogonales. Souvent, le palais a été jugé comme peu prestigieux. Pourtant, depuis sa construction en 1536, de nombreux événements majeurs pour la monarchie britannique s’y sont déroulés. Charles 1e y dormit avant son exécution, Elizabeth 1e y séjourna, Charles II y naquit et y fut baptisé, en 1630.

Le palais St James, où se situe la chapelle royale, reconnaissable avec ses tours octogonales en briques rouges (Crédits : WikiCommons)

En 1698, un incendie réduisit quasiment en cendres le palais de Whitehall, alors résidence des souverains britanniques. Le palais St James fut donc utilisé comme résidence pour les souverains et les membres de la famille lorsqu’ils étaient à Londres. Pendant plus d’un siècle, en 1809, le palais St James resta la résidence principale des souverains. Cette année-là, un incendie ravagea le palais et celui-ci fut inhabitable. Les souverains, depuis George IV, choisirent alors Carlton House comme nouvelle demeure. En parallèle, depuis 1769, le palais de Buckingham appartient au souverain George III qui l’avait acheté pour son épouse, Charlotte de Mecklembourg-Sterlitz. En 1837, la reine Victoria choisit définitivement Buckingham comme résidence du souverain, à la place de Carlton House.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply