Le duc de Bragance veut prouver que Christophe Colomb était portugais et le petit-fils d’Édouard Ier

Le prétendant au trône du Portugal finance un projet génétique qui tente de démontrer que le plus célèbre navigateur du 15e siècle, Christophe Colomb, était portugais. Selon cette thèse, qui nécessite l’analyse de l’ADN de reliques, Christophe Colomb serait né au Portugal, fils du duc de Beja, deuxième fils du roi Edouard 1e.

Christophe Colomb était-il portugais ? Le prétendant au tr^ône du Portugal souhaite le prouver (Photo : domaine public)

Lire aussi : Felipe et Letizia commémorent les 500 ans de la circumnavigation de Magellan-Elcano à Sanlúcar

Où est né Christophe Colomb ?

Selon les livres d’histoires, Christophe Colomb serait né 1451 dans la république de Gênes. Il serait l’un des nombreux fils d’un tisserand lombard qui se serait installé à Gênes pour étendre son commerce. Engagé très tôt comme marin, il va suivre de grandes études de mathématiques, scientifiques et cosmographiques. Persuadé de pouvoir rejoindre l’Asie par l’Atlantique, il va chercher le soutien des souverains ibériques pour se former une flotte. À l’automne 1492, il arrive dans les Caraïbes, pensant être en Asie.

Il existe toutefois plusieurs thèses concernant les premières années de sa vie et plus particulièrement de sa naissance. Plusieurs villes revendiquent aujourd’hui être son lieu de naissance. Le Projeto Colombo soutenue par la Fondation D. Manuel II, présidée par Duarte de Bragança, duc de Bragance, tente de démonter que le navigateur était portugais. «Duarte de Bragança sympathise avec la théorie selon laquelle Christophe Colomb est portugais», affirme Carlos Evaristo, archéologue spécialisé dans les reliques sacrées et l’iconographie sacrée médiévale.

Lire aussi : Descendez-vous d’un roi ? Comment connaitre ses origines royales avec un test ADN généalogique ?

Des chercheurs veulent prouver que le navigateur était le petit-fils illégitime d’un roi portugais

Le média portugais Visão détaille comment le prétendant au trône du Portugal pense pouvoir démontrer que Christophe Colomb était le fils du duc de Breja, deuxième fils du roi Edouard 1e de Portugal. C’est à l’université de Grenade, en Espagne, au sein d’une équipe dirigée par le professeur José Lorente Acosta, que les chercheurs se penchent sur la question. Ce projet international est soutenu au Portugal par la fondation du duc de Bragance mais aussi par la Fondation Oureana, dirigée Carlos Evaristo, qui est aussi responsable du Musée des reliques.

Pour prouver cette thèse, l’équipe va procéder à des analyses ADN de reliques. L’une d’entre elles est une mèche de cheveux authentifiée, provenant de la reine Elisabeth de Portugal, aussi connue comme Sainte Isabelle. La mèche se trouve dans un reliquaire certifié par l’évêque de Coimbra, au 19e siècle, en présence du roi Michel 1e, qui a assisté à l’ouverture du tombeau de la reine Elisabeth (morte en 1336).

Le reliquaire contenant une mèche de cheveux de la reine sainte Elisabeth de Portugal (Photo : Projecto Colombo)

En plus de deux cheveux provenant de la mèche, l’archéologue Carlos Evaristo a donné à l’équipe de chercheurs «deux autres échantillons de reliques, avec du sang et des ossements de deux saints portugais plus contemporains de Colomb et membres de la famille royale d’Avis et de Bragance», écrit Visão.

Une fois que les marqueurs génétiques auront été étudiés sur l’ensemble des reliques, afin de confirmer un lien entre elles, l’équipe espère découvrir un lien qui mène à la confirmation que Christophe Colomb «était au moins ibérique, sinon portugais», en comparant les résultats avec des restes osseux du navigateur, d’un fils et d’un frère, retrouvé il y a des années à Séville et dont l’authenticité est scientifiquement prouvée. Christophe Colomb est décédé en 1506 à Valladolid, à environ 54 ans.

L’équipe soutenue par le prétendant au trône souhaiterait arriver à confirmer la thèse avancée par le chercheur Augusto de Mascarenhas Barreto, décédé aujourd’hui. Selon cette thèse, Christophe Colomb ne serait pas né à Gênes de Domenico Colombo et Susanna Fontanarossa mais à Cuba

Carlos Evaristo défend la théorie du chercheur Augusto de Mascarenhas Barreto, aujourd’hui décédé, selon laquelle Colomb serait né à Cuba, une ville située dans la région portugaise de l’Alentejo. La thèse est même très précise puisqu’elle affirme que le navigateur serait issu de la relation extraconjugale Ferdinand de Portugal, duc de Beja, avec Isabel Zarco, fille de Jão Gonçalves Zarco, un navigateur anobli par la Maison du prince Henri le Navigateur.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr