Le roi Harald V commémore les 75 ans de la libération du Finnmark par l’Armée soviétique

Déjà présent dans le Finnmark pour célébrer les langues sames des autochtones de Laponie, le roi Harald V a profité de sa présence dans le grand nord pour commémorer, le lendemain, les 75 ans de la libération du Finnmark. Le comté de Finnmark est le territoire le plus au nord et à l’extrême est de la Norvège, il dépasse la Suède, borde la Finlande et touche même la Russie. C’est donc en présence du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, que le roi Harald V de Norvège a commémoré la libération du Finnmark à Kirkenes, où une cérémonie de dépôt de couronnes de fleurs a eu lieu.

Les autorités russes ont été conviées aux commémorations de la libération du Finnmark

Les 3 500 personnes qui avaient cherché refuge dans les mines situées au sud de Kirkenes sont sorties de leur cachette, le 25 octobre 1944 pour saluer les libérateurs de l’Armée rouge. Le roi Harald a participé aujourd’hui à la célébration du 75e anniversaire de la libération du Finnmark. « La réinstallation forcée et l’incendie qui a eu lieu à l’automne 1944 ont causé de grandes souffrances à la population civile de notre région la plus septentrionale. Je me souviens bien du désespoir suscité par la dévastation exprimée par mon grand-père et mon père lors de leur visite au Finnmark après la guerre. Et comme nous le savons tous, la souffrance n’était pas terminée à la fin de la guerre. Les habitants du Nord méritent d’être honorés pour leurs efforts considérables dans la reconstruction laborieuse qui a suivi la destruction totale », a déclaré le roi de Norvège dans un long discours prononcé lors des commémorations.

Harald V de Norvège honore la mémoire des soldats morts en 1944

Six mille soldats soviétiques ont perdu la vie lors des derniers combats dans les régions du nord de la Scandinavie. 100 000 prisonniers de guerre russes ont été envoyés dans des camps en Norvège et 13 000 y sont morts. « La Norvège n’oubliera jamais l’effort de guerre de l’armée soviétique », a déclaré le roi. « Nous savons quelles pertes et quels sacrifices cela a nécessité. Les nombreux soldats qui ont participé du côté soviétique sont également nos héros. Les événements d’il ya 75 ans donnent du pouvoir et de l’inspiration pour la paix qui règne depuis des siècles entre nos deux pays. »

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr