Le comte et la comtesse de Wessex découvrent l’oiseau Amazone à Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Le 23 avril 2022, le prince Edward et Sophie de Wessex sont arrivés à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Le troisième fils de la reine Elizabeth II continue sa tournée des Caraïbes avec son épouse, organisée dans le cadre du Jubilé de platine. À Saint-Vincent, le comte et la comtesse de Wessex ont notamment fait la connaissance de l’Amazone, l’oiseau national multicolore.

Lire aussi : Le comte et la comtesse de Wessex atterrissent à Sainte-Lucie dans les Caraïbes

Le séjour aux Antilles du comte et de la comtesse de Wessex se poursuit à Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Après un passage par Sainte-Lucie, le comte et la comtesse de Wessex, 58 et 57 ans, ont pris la direction de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Le troisième fils de la reine Elizabeth II prend part à la tournée royale du Jubilé de platine. Après le prince Charles en Irlande et en Irlande du Nord, le prince William dans trois pays des Caraïbes et la princesse Anne en Australie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée, c’est au tour du prince Edward de représenter la Reine en visitant trois pays des Caraïbes.

Le périple du comte et de la comtesse de Wessex aux Caraïbes a continué ce samedi 23 avril à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Le couple est arrivé à l’aéroport international d’Argyle, un nouvel aéroport situé au sud de l’île de Saint-Vincent, dans la paroisse de Saint-Georges. La capitale, Kingstown, se trouve aussi dans cette paroisse.

Le comte et la comtesse de Wessex à la résidence du premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, en présence du vice-premier ministre (Photo : Joe Giddens/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Le pays est composé de six paroisses, cinq sur l’île principale de Saint-Vincent, et l’ensemble des autres îles forment une seule paroisse, celle des Grenadines. L’archipel est situé entre Sainte-Lucie et la Grenade. La population est d’environ 100 000 habitants, dont 25 000 habitent Kingstown, la capitale.

Les îles étaient principalement habitées par les Indiens Kalinago jusqu’à l’arrivée des Européens. Comme les nombreuses îles aux alentours, les Français et les Anglais se sont disputé les territoires jusqu’à leur obtention officielle par les Britanniques en 1783, ce qui n’empêchera pas les conflits de continuer. Saint-Vincent-et-les-Grenadines a pris son indépendance totale en 1979 gardant toutefois Elizabeth II comme chef d’État.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge débarque en aigue-marine aux Bahamas : dernière halte de William et Catherine Middleton dans les Caraïbes

Découverte de l’Amazone de Saint-Vincent aux Jardins botaniques

Après leur arrivée à l’aéroport, le comte et la comtesse de Wessex ont rencontré le vice-premier ministre Montgomery Daniel à la résidence du premier ministre. Le prince Edward a notamment procédé à la remise des Gold Awards.

Lors de cette journée à Saint-Vincent, Sophie de Wessex ont aussi rendu une visite à la compagnie de danse La Gracia, avant de rejoindre les Jardins botaniques et son époux, qui lui rencontrait de son côté des jeunes sportifs qui participeront prochainement aux Jeux du Commonwealth à Birminghan.

Lors de la visite de Sophie, un groupe de locaux était présent pour discuter des récentes activités du volcan La Soufrière et de la façon dont les habitants sont entraînés à réagir aux activités du volcan.

Aux Jardins botaniques, le comte et la comtesse de Wessex ont découvert l’Amazone de Saint-Vincent. Cette espèce de perroquet, au nom latin d’Amazona guilingii, vit dans les forêts humides de Saint-Vincent et est l’animal emblème du pays.

La comtesse de Wessex tient dans sa main un Amazone de Saint-Vincent (Photo : Joe Giddens/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Dans les Jardins botaniques, le prince Edward a planté un arbre, en l’honneur du Jubilé de platine. Dans le cadre des festivités, Elizabeth II a lancé la plantation de la Canopée de la Reine, une initiative de reforestation d’ampleur internationale, dans tous les pays du Commonwealth. La reine Elizabeth II a visité Saint-Vincent-et-les-Grenadines en 1966 puis elle y est retournée en 1985. Le comte et la comtesse de Wessex avaient déjà visité le pays dans le cadre des festivités du Jubilé de diamant en 2012.

Le comte et la comtesse de Wessex devaient visiter Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Antigua-et-Barbuda et la Grenade. Avec les trois royaumes visités par le duc et la duchesse de Cambridge il y a un mois (Belize, Jamaïque et Bahamas), il ne restait qu’un seul des huit royaumes du Commonwealth de la région caribéenne qui n’aurait pas été visité, Saint-Kitts-et-Nevis. Finalement, la veille du départ, Buckingham a également annoncé que la venue du comte de Wessex à la Grenade était annulée.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr