Alexandra Tolstoï expulsée de sa maison londonienne avec ses trois enfants

C’est une page qui se tourne pour la comtesse Alexandra Tolstoï, lointaine parente du célèbre auteur Léon Tolstoï. Depuis quelques semaines, les déboires de l’aristocrate étaient relatés dans la presse britannique, embrigadée dans une histoire de famille digne d’un thriller policier. C’est avec grand regret qu’elle a quitté la maison londonienne dans laquelle elle a vécu 11 ans avec ses trois enfants, issus de sa relation avec l’oligarque russe Sergei Pugachev.

La comtesse Alexandra Tolstoï et ses trois enfants contraints de quitter leur maison (Photo : Instagram/alexandratolstoy)

Lire aussi : Christian de Hanovre et Sassa de Osma déménagent avant l’accouchement des jumeaux

Après le confinement, Alexandra Tolstoï doit se séparer de sa maison londonienne

Alexandra Tolstoï-Miloskavksi, 46 ans, a vécu le confinement chez ses parents, le comte Nikolaï Tolstoï et Georgina Brown, dans leur magnifique maison de campagne dans l’Oxfordshire. L’ancienne aventurière, auteure, devenue influenceuse, a partagé de nombreuses photos de sa vie à la campagne, tout au long du confinement. Malheureusement, une fois la réglementation sanitaire assouplie, il a fallu faire face à la réalité. Depuis plusieurs jours, son compte Instagram s’est transformé en vide-grenier, bradant toutes sortes d’objets personnels dont elle souhaite se débarrasser, alors qu’elle faisait ses caisses de déménagement.

« La vie est compliquée en ce moment. J’ai perdu mon entreprise de voyages cette année, et on m’a dit la semaine dernière que le gouvernement russe allait bientôt nous expulser de notre maison, en fait, ils m’ont donné, à moi et à mes enfants, un préavis de douze jours, en plein pic d’une pandémie mondiale », écrivait la comtesse Alexandra Tolstoï le 28 mai dernier, dépitée d’apprendre la triste nouvelle. La maison qu’elle occupait à Londres a été réquisitionnée par des créanciers russes, qui mène une guerre contre Sergei Pugachev, père des trois enfants de la comtesse Alexandra.

Depuis quelques jours, la comtesse Alexandra était dans les cartons de déménagement (Photo : Instagram/alexandratolstoy)

« Il est difficile de dormir et de se concentrer, mais au cours de nombreuses années difficiles, j’ai été dure envers moi-même pour rester dans l’instant présent et prendre plaisir des petites choses. La lecture en est certainement une et en particulier j’aime énormément lire à haute voix à mes enfants », rassurait Alexandra à ses fans.

La comtesse Alexandra a donc quitté sa maison hier, partageant un dernier cliché d’elle et ses trois enfants, Alexei, Ivan et Maria, devant la maison. « Nous sommes bien loin de sourire maintenant. Notre dernier moment ensemble à l’extérieur de ce qui fut notre maison ces onze dernières années. Chacun de mes enfants a commencé sa vie dans cette maison et comme ce n’est pas notre choix de partir, c’est douloureux et tellement triste. »

Ivan, le fils de la comtesse Alexandra, grave ses initiales dans l’arbre avant de partir (Photo : Instagram/alexandratolstoy)

Lire aussi : Michel 1e : le premier tsar de la dynastie Romanov

Qui sont Alexandra Tolstoï et Sergueï Pougatchev ?

À présent séparés, Alexandra Tolstoï et Sergueï Pougatchev ont vécu des très hauts comme des très bas ensemble. Leur histoire est racontée dans un documentaire La comtesse et le milliardaire russe, diffusé durant le confinement sur BBC2.

Alexandra Tolstoï, issue la noblesse russe est une Britannique qui a parcouru le monde, dans la première partie de sa vie. Spécialiste de l’Asie et des anciens pays soviétiques, elle a écrit plusieurs livres d’aventure, réalisés plusieurs reportages, que ce soit à dos de cheval dans les steppes de Mongolie, en Sibérie ou en parcourant les 8000 km de Route de la soie, à cheval et en chameaux. En 2003, elle se marie avec Shamil Galimzyanov, un Ouzbek qui l’accompagnera dans ses aventures. Ils s’installent dans un petit pied-à-terre à Moscou, préférant parcourir le Turkménistan et l’Asie centrale ensemble.

Quand elle est à Moscou, Alexandra donne des cours d’anglais à des familles fortunées, et c’est là qu’elle rencontre le milliardaire Sergei Pugachev. Alexandra accouche d’un garçon, Alexei, en 2009, et peu de temps après, Shamil Galimzyanov divorce. Plus tard, il sera révélé qu’Alexei est le fils de Sergei Pugachev. Ce dernier était toujours marié et déjà père de deux enfants à l’époque. Sergei Pugachev, ancien sénateur, entre autres, ancien banquier, propriétaire de mines de charbon, des magasins français Hédiard, co-propriétaire de l’entreprise de yachts du neveu de la reine Elizabeth et propriétaire de l’entreprise pharmaceutique américaine Biopure, était un ami proche de Vladimir Poutine. Alexandra et Sergei, qui s’installeront à Londres, Monaco, et dans le sud de la France au château de Gairaut, auront un deuxième fils Ivan, et une fille, Maria.

Entre 2011 et 2013, la situation se complique pour Pugachev. Lui et sa famille sont la cible d’attaques. Des explosifs sont trouvés sous sa voiture. L’État russe lui fait un procès, accusé d’avoir volé des fonds. Plusieurs procès sont en cours, il est alors privé de ses passeports et ses avoirs sont gelés. La Cour de La Haye, les tribunaux français, la Haute Cour de justice britannique et la justice russe travaillent actuellement sur l’affaire. La Russie a réussi à faire valoir les droits de certains créanciers auprès de la justice britannique, obligeant Pougatchev à rendre des biens dans le pays. Pougatchev fait régulièrement la une de la presse, connu comme étant « l’oligarque qui réclame 12 milliards à Poutine ». Alexandra et Serguei sont séparés depuis plusieurs années, elle-même ayant craint que son ex-compagnon kidnappe leurs enfants.

La famille Tolstoï est une ancienne famille de la noblesse russe. La famille doit son nom à Andreï Kharitonovitch, surnommé « le Gros » (tolstyi, en russe), qui a servi sous Vassili II de Russie, au 15e siècle. Quelques siècles plus tard, c’est Piotr Andreïevitch Tolstoï (1644-1713) qui fut le premier membre de cette famille de boyards à obtenir un rôle important. Remarqué par le tsar Pierre le Grand, il devient ambassadeur de Russie à Constantinople, puis chef de la police secrète. L’empereur le fait comte, un titre que possède dorénavant toute la famille. Plusieurs comtes Tolstoï auront par la suite des positions importantes un Russie. L’un sera ministre de l’Éducation, ministre de l’Intérieur. Un autre sera gouverneur, un autre ministre des Postes, plusieurs seront sénateurs. Les Tolstoï se sont également fait remarquer dans le cultures, les arts et les lettres, notamment avec le célèbre auteur Léon Tolstoï.

Sources : Alexandra Tolstoy, Wikipedia

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.