Le couple héritier de Norvège prie pour la paix en Ukraine à l’église de la Trinité à Oslo

Le prince héritier Haakon et la princesse héritière Mette-Marit de Norvège se sont rendus à l’église de la Trinité ce lundi 1e mars. Ils ont assisté à un service œcuménique auquel ont pris part différents représentants confessionnels chrétiens. Le service était organisé dans le but d’apporter ses prières à l’Ukraine.

Lire aussi : Le grand-duc Georges de Russie et son épouse lâchent des colombes pour la paix

L’église de la Trinité accueille les représentants religieux de tous les courants chrétiens pour prier pour la paix en Ukraine

Le prince héritier Haakon et la princesse héritière Mette-Marit ont été accueillis à l’entrée de l’église de la Sainte-Trinité par un servant d’autel et par le représentant de la Conférence épiscopale. Le couple héritier a été accueilli au son des cloches de cette église luthérienne, construite au milieu du 19e siècle, dans un style néobyzantin.

Le couple héritier de Norvège arrive à l’église de la Trinité (Photo : Sven Gj. Gjeruldsen / Det kongelige hoff)

Une messe pour la paix était organisée dans l’église de la Sainte-Trinité ce lundi 1e mars. Le service œcuménique était organisé en collaboration avec le Conseil chrétien de Norvège. Le gouvernement était représenté par la ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Emilie Enger Mehl.

« Une grande partie de la population civile ukrainienne est en fuite ou s’est cachée. Beaucoup d’enfants, de femmes et d’hommes souffrent et ont peur. De plus en plus de décès sont signalés. Nous montrerons notre soutien et prierons Dieu pour la justice et la paix », a déclaré le prêtre en chef Pål Kristian Balstad, curé de l’église de la Trinité, comme le rapporte la Cour royale. 

(Photo : Sven Gj. Gjeruldsen / Det kongelige hoff)

Lire aussi : L’archiduc Guillaume qui aurait pu régner sur l’Ukraine sous le nom de Vasyl Vychyvany 

De nombreux représentants associatifs, culturels, politiques et religieux ont participé au service en présence du couple héritier. L’évêque d’Oslo, Kari Veiteberg, a prononcé un discours. Elle est la plus haute représentante de l’Église de Norvège dans la capitale. La religion catholique était représentée par l’évêque catholique d’Oslo, Bernt Eidsvig, qui a également prononcé un discours.

Après le credo et une prière pour la paix en Ukraine, les différents représentants ont allumé une bougie. En plus des représentants déjà cités, le secrétaire général du Conseil chrétien de Norvège a également allumé une bougie, tout comme l’archimandrite Kliment Huhtamaki de la congrégation de l’Église orthodoxe russe Saint-Olga, ou encore le prêtre supérieur de l’Église méthodiste, Ingull Grefslie. Le mouvement pentecôtiste était représenté par Fred Håberg, la révérende chanoine Joanna Udal représentait l’Église anglicane, la prêtre Inga Hardardottir représentait l’Église d’Islande et le pasteur Anders Sandrgren l’Église de Suède. Des membres de la Société biblique, de l’Armée du Salut et de la Mission biblique étaient également présents.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr