Les craintes du prince Harry de voir Archie et Lilibet grandir avec les réseaux sociaux

Le prince Harry a pris part à un webinaire sur la sécurité en ligne pour les enfants. Lors de sa prise de parole, le père d’Archie et Lilibet n’a pas caché sa crainte concernant l’environnement qu’offrent actuellement les réseaux sociaux. Il espère que le fonctionnement des plateformes change à l’avenir pour que ses enfants et tous les autres enfants n’aient pas à expérimenter la haine et le harcèlement en ligne.

Lire aussi : Le prince Harry et Meghan assisteront au Jubilé de la Reine avec Archie et Lilibet à Londres

Le prince Harry espère que les réseaux sociaux auront changé au moment où ses enfants les utiliseront

Le prince Harry, 37 ans, a pris part au webinaire Global Child Online Safety Toolkit de 5Rights Foundation ce lundi 16 mai 2022. Le deuxième fils du prince de Galles s’est notamment adressé aux enfants et a fait part de ses craintes par rapport aux réseaux sociaux et cet environnement toxique qu’expérimentent les enfants.

« En tant que parents, ma femme et moi sommes préoccupés par le fait que la prochaine génération grandisse dans un monde où ils sont traités comme des expériences numériques pour que les entreprises gagnent de l’argent et où des choses comme la haine et le fait de nuire sont en quelque sorte normalisés », a déclaré le duc de Sussex en visioconférence depuis son domicile de Montecito, en Californie.

Le prince Harry et Meghan Markle sont parents de deux enfants, Archie Mountbatten-Windsor, 3 ans, et Lilibet Mountbatten-Windsor, qui aura un an le mois prochain. Bien que ses enfants soient encore trop jeunes pour aller eux-mêmes sur Internet et pour se créer un profil sur les réseaux sociaux, il espère que d’ici là, les choses auront changé. « Nous voulons que nos enfants et tous les enfants se sentent habilités à s’exprimer. »

« Mes deux petits ont encore l’âge de l’innocence. Parfois, j’ai l’impression de pouvoir les tenir à l’écart du mal en ligne auquel ils pourraient être confrontés à l’avenir et pour toujours », continue Harry, dont l’épouse souffre régulièrement de campagnes de dénigrement sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Le prince Harry clôture les Invictus Games en prononçant un discours poignant à La Haye

Le duc de Sussex souhaite que des changements soient appliqués au fonctionnement des réseaux sociaux

Selon le duc de Sussex, les réseaux sociaux à l’heure actuelle « ne fonctionnent pas » et leur usage doit être « corrigé ». Il explique que le but des plateformes est « de nous attirer », puis de « nous faire défiler », ce qui a pour effet de provoquer des ressentiments négatifs ou de nous rendre anxieux, tout en nous « rendant insensibles au monde qui nous entoure ».

Le prince Harry veut que ses enfants expérimentent des réseaux sociaux sûrs (Photo : capture d’écran vidéo Invictus Games)

Le prince Harry a conclu : « Je ne suis pas un expert en droit ou en technologie, mais je suis un père (…) Mes enfants sont encore trop jeunes pour expérimenter le monde en ligne mais j’espère qu’ils n’auront jamais à en faire l’expérience tel qu’il existe actuellement. Aucun enfant ne devrait avoir à le faire. »

People Magazine rappelle que le duc et la duchesse de Sussex ont eu de très mauvaises expériences en ligne. Ils avaient fait leurs adieux à Instagram, où leur compte Sussex Royal, était suivi par près de 10 millions d’abonnés, en mars 2020. Toutefois, lors d’une interview avec Fast Company, le prince Harry avait tout de même reconnu qu’il avait besoin d’un moyen de communication pour s’exprimer et que les réseaux sociaux pouvaient lui offrir cette plateforme. « Nous reviendrons sur les réseaux sociaux quand cela nous conviendra », avait-il alors expliqué.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr