D-Day : Discours historique du roi George VI lors du débarquement (DISCOURS COMPLET)

Ce 5 juin 2019, la reine Elizabeth II a accueilli à Portsmouth, les dirigeants des pays qui ont participé au débarquement, il y a 75 ans. Lors de cette journée de commémoration, une photo officielle historique a été prise en présence du prince Charles, puis la reine Elizabeth a prononcé son discours aux vétérans, un discours durant lequel, elle a cité son père, le roi George VI, souverain du Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale. Nous profitons de l’occasion pour vous retranscrire le discours complet prononcé le 6 juin 1944 par le roi George VI.

Le roi George VI, en octobre 1944, lors de la libération de la Belgique, à côté du régent, le prince Charles.

Le discours du roi George VI à son peuple, lors du débarquement en 1944

« Il y a quatre ans, notre nation et notre empire se retrouvaient seuls face à un ennemi écrasant, dos collés au mur. Mis à l’épreuve comme jamais auparavant dans notre histoire, remis à la providence de Dieu, nous avons survécu à cette épreuve. L’esprit du peuple, résolu, dévoué, brûlait comme une flamme lumineuse, sûrement allumée par ces feux invisibles que rien ne peut éteindre.

Maintenant, une fois de plus, nous devons faire face à une dernière épreuve. Cette fois-ci, le défi n’est pas de nous battre pour survivre mais de nous battre pour gagner la victoire finale pour la bonne cause. Une fois de plus, ce qui nous est demandé, à nous tous, c’est bien plus que du courage et de la force. Nous avons besoin de la renaissance de l’esprit, d’une détermination impossible à conquérir. Après près de cinq ans de tourment et de souffrance, nous devons renouveler cette force de combattre, comme lorsque nous avons démarré la guerre et découvert nos heures les plus sombres. Nous et nos Alliés, sommes certains que notre bataille se joue contre le mal et en vue d’un monde dans lequel bonté et honneur seront les bases de la vie des hommes dans tous les pays.

Image d’illustration du roi George VI qui prononce un discours en 1951.

Pour que nous puissions être en accord avec ce nouvel appel du destin, je désire solennellement appeler mon peuple à la prière et au dévouement. Nous n’oublions pas nos propres faiblesses, passées et présentes. Nous ne demanderons pas que Dieu réalise notre volonté, mais que nous puissions être en mesure de réaliser la volonté de Dieu. Et nous osons croire que Dieu a utilisé notre nation et notre empire comme un instrument pour réaliser son objectif.

J’espère que tout au long de cette crise de libération de l’Europe, seront adressées des prières sincères, continues et répandues partout. Nous qui restons dans ce pays, pouvons le plus efficacement entrer par la prière dans les souffrances de l’Europe assujettie, ce qui nous permettra de renforcer la détermination de nos marins, soldats et aviateurs qui vont libérer ceux qui sont captifs.

La reine se joint à moi pour vous envoyer ce message. Elle comprend bien les inquiétudes et les soucis de nos femmes en ce moment et elle sait que beaucoup d’entre elles trouveront, comme elle le fait elle-même, une force et un réconfort auprès de Dieu. Elle pense que de nombreuses femmes seront ainsi jointes par la vigile, à leurs hommes qui manieront les navires, envahiront les plages et rempliront les cieux.

En ce moment historique, aucun de nous n’est certainement trop occupé, ni trop jeune ni trop vieux pour jouer un rôle dans une veillée de prière nationale, voire mondiale, au moment où la grande bataille se met en place. Si nos intercessions dans chaque lieu de culte, maison et usine, d’hommes et des femmes de tous âges, de nombreuses races et de métiers, puissent se lever, alors Dieu, veuillez réaliser, maintenant ou dans une futur proche ou lointain, les prédictions de cet ancien Psaume: « Le Seigneur donnera la force à son peuple: le Seigneur donnera la bénédiction de la paix à son peuple. »

Discours audio complet en anglais :

Discours de la victoire, en 1945 :

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply