Décès en France du prince Norodom Ranariddh : ancien Premier ministre, fils et demi-frère des rois du Cambodge

Le prince Norodom Ranariddh est décédé ce dimanche 28 novembre 2021 à 77 ans. La nouvelle a été rendue publique sur Facebook, via le compte du ministre de l’Information du Cambodge. Le prince était le fils du roi Norodom Sihanouk et le demi-frère du roi actuel, Norodom Sihamoni. Le prince au passé quelque peu polémique a été Premier ministre du Cambodge, entre aux fonctions politiques, de 1993 à 1997.

Lire aussi : Le roi du Cambodge offre 135 tonnes de riz et 5300 paquets de nouilles pour aider son pays en crise

L’ancien Premier ministre du Cambodge et président du Funcinpec est décédé

Le corps du prince Norodom Ranariddh sera bientôt rapatrié au Cambodge. Décédé en France ce dimanche 28 novembre, l’ancien président de l’Assemblée nationale (de 1998 à 2006), était un homme engagé en politique, faute de pouvoir monter sur le trône. Le prince est né en janvier 1944, fils du roi Norodom Sihanouk et de sa première épouse, la danseuse Phat Kanhol. Le roi et sa première épouse ont eu deux enfants ensemble : Ranariddh et Bopha Devi. La princesse Bopha Devi est décédée en novembre 2019.

Le prince Norodom Ranariddh est décédé en France (Photo : Sovannara/Xinhua/Newscom/ABACAPRESS.COM)

Le roi Norodom Sihanouk a vécu son premier règne de 1941 à 1955, contraint à l’exil, il installe sa famille à l’étranger. De 1960 à 1970, puis de 1975 à 1976, il redevient chef d’État et de 1993 à 2004, il vit son second règne en tant que roi. L’un de ses fils, le prince Ranariddh sera son Premier ministre de 1993 à 1997, chassé lors d’un putsch organisé par son rival,  Hun Sen, qui est l’actuel Premier ministre. Selon Le Figaro, ce dernier a toutefois envoyé une lettre à la veuve du prince, dans laquelle il a déploré «la perte d’un remarquable dignitaire royal qui aimait la nation, la religion et le roi».

Un prince engagé dans un pays instable

Le prince Norodom Ranariddh a été président du Front uni national pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif (Funcinpec), le parti royaliste, dont il avait dû démissionner après sa condamnation pour fraudes et détournement de fonds en 2007. En 1998, il avait été condamné par contumace «à trente-cinq ans de prison pour collusion avec les rebelles khmers rouges», comme l’écrit l’encyclopédie Universalis. Trois jours plus tard, son père lui avait accordé sa grâce.

Le prince Norodom Ranariddh lors d’une conférence de presse à Phnom Pen annonçant un accord entre le Funcinpec et le parti de Hun Sen, en 2015 (Photo : Sovannara/Xinhua/Newscom/ABACAPRESS.COM)

En 2015, Le Figaro rappelle qu’il avait conclu une alliance inattendue avec Hun Sen, l’homme «qui l’avait chassé du poste de Premier ministre, revenant à la présidence du Funcinpec afin de travailler avec le Parti du Peuple cambodgien de Hun Sen.» Le prince Norodom Ranardiddh avait traversé une épreuve personnelle difficile en 2018, lorsque son épouse, la princesse Ouk Phalla, est décédée dans un accident de la route. Lui-même avait été blessé dans l’accident.

Le palais a indiqué que le prince Norodom Ranariddh est décédé des suites d’une maladie. Il a eu trois enfants avec sa première épouse, Eng Marie. Ils ont divorcé en 2010 pour son adultère avec Ouk Phalla, qui deviendra sa seconde épouse. Ils ont eu ensemble deux fils, nés en 2003 et 2011. Ses trois premiers enfants sont le prince Chakravuth, le prince Siharridh et la princesse Rattana Devi. Ses deux autres enfants sont le Sothearith et le prince Ranavong. Le prince Norodom Sihariddh est déjà père trois fois.

En 2004, le roi Norodom Sihanouk a abdiqué en faveur d’un de ses fils, Norodom Sihamoni, tel que l’avait voté le Conseil du Trône. Norodom Sihamoni a abandonné son poste de professeur de danse à Paris pour succéder à son père. Sihamoni est issu du mariage du roi Sihanouk avec Paule Monique Izzi, née à Saigon d’une mère cambodgienne et d’un père français d’origine corse et italienne. Elle deviendra la seconde épouse du roi Sihanouk en 1952 et sera connue comme la reine Monineath ou la reine Monique. Sihanouk est décédé en 2012.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr