Le roi du Bhoutan instaure le service militaire et national

Le 17 décembre, jour de la Fête nationale du Bhoutan, qui commémore l’accession au trône d’Ugyen Wangchuck, le premier roi du Bhoutan, le roi actuel Jigme Khesar Wangchuck a prononcé son discours annuel. Lors de la cérémonie protocolaire, militaire, civile, traditionnelle et religieuse, organisée à l’occasion de la Fête nationale, le roi du Bhoutan a énoncé les grandes lignes de la politique à venir. Parmi ces changements futurs, le Druk Gyalpo (titre du roi en dzongkha) a annoncé l’instauration d’un service militaire obligatoire dès 2022. Le troisième et dernier grand point de son discours fut l’annonce de la grossesse de sa femme. La reine Jetsun Pema attend son deuxième enfant.

La modernisation du Bhoutan continue

Contrairement à son père, qui a abdiqué en 2006, le roi Jigme Khesar Wangchuck, 39 ans est un souverain moderne, qui souhaite ouvrir son pays au monde. Dans ce pays où la qualité de vie est exceptionnelle, il reste néanmoins beaucoup de choses à mettre en place. Lors de son discours annuel, le roi a annoncé qu’il était temps que le pays emboite le pas de la révolution numérique, s’intéresse aux cryptomonnaies, à la FinTech, à la création de startups numériques.

Jibi Pawo-performed as part of the procession during important events, the Jibi Pawo cham is believed to bring forth…

Publiée par His Majesty King Jigme Khesar Namgyel Wangchuck sur Mardi 17 décembre 2019

« Il faut que nous tirions avantage d’avoir un petit pays, ce qui permet de mieux nous organiser et nous gérer. Les grands pays rencontrent des problèmes pour communiquer ou partager des informations, pour obtenir des consensus et de l’harmonie », a déclaré le roi. « En tant que petit pays, nous devrions être plus efficaces et travailleurs que les autres. Nous devrions être capables de nous lancer des défis et de saisir rapidement les opportunités. Il est temps de reconnaitre nos défauts et d’agir rapidement pour les corriger ».

His Majesty The King Addressed the Nation from the Changlimithang Stadium during the 112th National Day Celebrations.

Publiée par His Majesty King Jigme Khesar Namgyel Wangchuck sur Mardi 17 décembre 2019

Un service national sera mis en place au Bhoutan

Parmi les grandes réformes annoncées par le roi du Bhoutan, il y a la mise en place d’un service national appelé Gyalsung. Dès 2022, les Bhoutanais de 18 ans devront participer à une année dédiée au service national. Le Gyalsung comprendra un entrainement de 3 mois semblable à celui d’un service militaire. Après ce service militaire de 3 mois, les jeunes enchaineront avec un service civil de 9 mois. Ce programme comprendra diverses activités à accomplir dans différents milieux comme la science, l’entrepreneuriat, l’informatique, la santé, etc.

The Commando wing of the Royal Bhutan Army at the National Day Parade.

Publiée par His Majesty King Jigme Khesar Namgyel Wangchuck sur Mardi 17 décembre 2019

« Le Gyalsung offrira une direction et encouragera les jeunes à être forts, à avoir une réflexion personnelle, à être capables de servir leur pays », a expliqué le roi Jigme Khesar Wangchuck dans son discours. « Cela rassemblera la jeunesse bhouanaise, qui partagera une expérience et agira ensemble tel un rite de passage, malgré leurs origines économiques et régionales différentes. Avec cette initiative, nous plaçons une immense responsabilité sur les épaules de nos enfants et nous devrons assumer encore plus de responsabilités nous-mêmes, pour les épauler et assurer leur réussite ».

His Majesty The King with Her Majesty The Gyaltsuen, Her Majesty Gyalyum Tseyring Pem Wangchuck, Her Majesty Gyalyum Sangay Choden Wangchuck, and Her Majesty Gyalyum Dorji Wangmo Wangchuck.

Publiée par His Majesty King Jigme Khesar Namgyel Wangchuck sur Mardi 17 décembre 2019

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr