Disparition de la princesse Basmah : détenue par la famille royale saoudienne avec sa fille depuis plusieurs mois ?

La dernière fois que la princesse Basmah bint Al Saoud, 55 ans, a été aperçue, c’était au mois de mars 2019. Depuis, elle serait détenue dans un lieu inconnu à Riyad, sans aucune charge à son encontre. Elle est la dernière des 115 enfants de l’ancien roi Saoud, qui régna sur l’Arabie saoudite de 1953 à 1964. Selon une source proche, qui a parlé au Deutsche Welle, elle et sa fille auraient totalement disparu de la circulation. Seul un membre de la famille royale régnante pourrait faire en sorte de découvrir où elle est détenue. À moins que ce soit la famille elle-même qui la cache…

Le 18 décembre 2018, la princesse Basmah devait s’envoler pour Genève, là où son médecin l’attendait pour un soin en urgence. Elle comptait s’envoler avec l’une de ses filles mais l’avion n’a jamais décollé de l’aéroport de Jeddah. Elle n’avait pas reçu d’autorisation des autorités saoudiennes de quitter le pays, mais son avocat américain s’était arrangé pour organiser son voyage. Malgré tout, l’avion fut cloué au sol, notamment parce que le plan de vol semblait suspicieux aux autorités, puisqu’il devait faire escale en Turquie. La princesse fut alors accusée de vouloir fuir le pays. Pendant les deux mois qui ont suivi, plus aucune nouvelle de la princesse ne fut donnée.

S.A.R. la princesse Basmah a disparu de la circulation depuis mars 2019

Elle aurait été aperçue par des proches mais ne semblait pas libre de ses mouvements. La dernière fois que des proches l’ont vue, c’était au mois de mars. Plusieurs sources ont confirmé au média allemand anglophone qu’ils mettaient la famille royale en cause et c’était peut-être les seuls à être au courant où elle était détenue. Le compte Twitter de la princesse a soudainement arrêté d’être alimenté aux alentours du mois de juin. Les seules publications qui ont été postées sporadiquement par après étaient des messages de vœux pour des fêtes religieuses, mises en ligne par un chargé de communication.

Lire aussi : Qu’est-il arrivé à la princesse Chamsa et à la princesse Latifa ?

Qui est la princesse Basmah bint Saoud ben Abdulaziz Al Saoud ?

Née le 1e mars 1964, la princesse Basmah est la dernière des 115 enfants de l’ancien roi Saoud et de Jamila Merhi, une Syrienne qui avait été choisie par le roi lors d’un voyage à La Mecque. La princesse Basmah n’a vu son père qu’à deux reprises. Celui-ci a été forcé à abdiquer en novembre 1964, quelques mois après la naissance de la princesse. Il a abdiqué en faveur de son frère Fayçal qui l’a contraint à l’exil. Basmah et sa famille ont alors trouvé refuge à Beyrouth, où elle a été éduquée. À 11 ans, elle a dû fuir le pays, lorsque le Liban est entré en Guerre civile en 1975. C’est alors qu’elle a continué sa scolarité au Royaume-Uni.

Malgré la centaine d’enfants du roi Saoud, seule une poignée de ses nombreux enfants sont connus publiquement ou ont exercé une fonction publique. C’est le cas de la princesse Basmah qui est connue pour ses positions réformatrices. Cette mère de 5 enfants divorcée a vécu à Londres où elle est devenue l’une des voix qui plaidaient contre la corruption des autorités saoudiennes. Elle a critiqué à plusieurs reprises la famille royale régnante qui refuse le modèle de la monarchie constitutionnelle. Bien entendu, elle a également critiqué la position de la femme dans son pays.

Lire aussi : La princesse Haya a fui son pays et demande le divorce de l’émir de Dubai

Pourquoi la princesse Basmah a-t-elle disparu ?

En Arabie saoudite, environ 14 000 personnes appartiennent à la famille royale, la dynastie des Al Saoud. Néanmoins, la branche à laquelle appartient la princesse Basmah n’est pas celle actuelle au pouvoir dans le pays. Le souverain actuel, le roi Salman, n’est pas du même avis que son prédécesseur, le roi Abdallah, qui lui était beaucoup plus proche de la branche du roi Saoud et de la princesse Basmah.

Pour l’heure, il n’est pas possible de déterminer la raison de sa détention. Plusieurs pistes sont possibles. Au départ, il semblerait que ce soit la volonté de rejoindre la Suisse qui ait posé problème et aurait initié les suspicions d’évasion. Mais d’autres pistes sont envisagées comme une dispute familiale, voire même une querelle concernant ses deux fils qui avaient été accusés d’avoir agressé des policiers.   

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr