Le duc de Bragance s’adresse aux Portugais en fin d’année et réaffirme la nécéssité d’une « institution permanente et historique comme le Roi pour garantir l’unité nationale »

Le prétendant au trône du Portugal, Dom Duarte de Bragança, est le premier à partager son message de fin d’année, à l’occasion de la Fête de l’Indépendance. Le duc de Bragance a prononcé un discours dans lequel il passe en revue la situation actuelle de son pays, de l’Europe et du monde. Le descendant des rois de Portugal en a profité pour rendre hommage au fondateur du Parti monarchique, décédé en 2020, en réaffirmant la nécessité de restaurer la monarchie.

Lire aussi : La grande-duchesse Maria Teresa porte le diadème belge au banquet d’État au Portugal en présence du duc de Bragance

Dom Duarte de Bragança s’exprime sur la situation internationale à l’occasion de la Fête de l’Indépendance 2022

L’arrière-petit-fils du roi Miguel 1e de Portugal a partagé son message enregistré à l’occasion des fêtes de fin d’année et de la Fête de l’Indépendance, qui commémore l’indépendance du Portugal du 1e décembre en 1640, après la révolte des Portugais contre l’occupant espagnol. Ce jour-là, les partisans du duc Jean de Bragance ont pris le palais royal de Lisbonne et ont affirmé la souveraineté portugaise.

Le duc de Bragance partage son discours annuel de la Fête de l’Indépendance et de fin d’année (Photo : capture d’écran vidéo Casa Real Portuguesa)

Le duc de Bragance, 77 ans, a commencé son discours en parlant du conflit ukrainien. « Nous avons été confrontés à une réalité que nous considérions tous comme une guerre peu probable en Europe », a admis le prétendant au trône du Portugal. « Chaque jour, nous assistons à la destruction de l’Ukraine qui marquera plusieurs générations entre deux peuples ». Dom Duarte a souligné la mobilisation des Portugais pour cette cause. Il a rappelé qu’il s’est lui-même rendu en Ukraine où il a participé à l’ouverture d’une maison d’accueil pour réfugiés en transit vers la Hongrie et que l’ordre de Saint-Michel a soutenu plusieurs actions humanitaires dans la région.

Le duc de Bragance a prévenu que ce conflit a déjà des conséquences importantes sur l’économie et la vie quotidienne des ménages, en Europe et au Portugal. L’inflation et l’augmentation des produits risquent de continuer tant que la situation continue. Malheureusement, Dom Duarte indique que « toutes les situations de corruption que nous avons connues ces derniers temps » n’aident pas l’économie à se remettre sur pied. Bien que les entreprises portugaises soient de plus en plus ouvertes vers l’international, il y a encore des efforts à faire en la matière.

YouTube video

« Cette évolution ne peut être attribuée qu’à de mauvaises options de politique économique. Contrairement aux pays les plus proches de la République portugaise, les personnes et les entreprises qui réussissent sont victimes d’envie sociale et de persécution fiscale », insiste le duc de Bragance. « En raison de cette situation et de la stagnation économique que nous vivons, de plus en plus de nos jeunes cherchent du travail à l’extérieur du pays, loin de leur famille et de leur communauté. Actuellement plus de 40 % de nos immigrants ont une tranche d’âge entre 20 et 29 ans ».

Arbre généalogique de Duarte de Bragança (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : Le duc de Bragance à Düsseldorf où sont nées deux reines du Portugal : visite du parlement de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

La stabilité monarchique peut soulager de certains dysfonctionnements politiques

« Nous avons de plus en plus besoin d’un projet pour la Nation, qui est de moins en moins disponible », continue le chef de la Maison de Bragance. Prenant Gonçalo Ribeiro Telles pour modèle, Dom Duarte indique qu’il « est absolument nécessaire, alors que nous cherchions à rendre le Portugal viable, à réfléchir à nos racines et à notre avenir en tant que nation libre et indépendante. »

Dom Duarte cite alors Gonçalo Ribeiro Telles, fondateur du Parti Populaire monarchique (PPM) décédé en 2020. « Il doit y avoir une institution permanente et historique, le Roi, qui garantit l’unité nationale, la liberté, la diversité des opinions, les objectifs, ainsi que notre prestige dans ce contexte international. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons continuer à être une nation libre et indépendante et jouer dans le monde le rôle que notre histoire et notre civilisation nous obligent ».

Avant de conclure son message en souhaitant de bonnes fêtes familiales à tous les Portugais, le duc de Bragance se réjouit de la prochaine Journée mondiale de la jeunesse qui aura lieu au Portugal en août de l’année prochaine.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr