Le duc et la duchesse de Cambridge de retour en Irlande du Nord après la crise sanitaire

Le prince William et son épouse n’avaient plus quitté la Grande-Bretagne depuis de longs mois. Ce 29 septembre, le duc et la duchesse de Cambridge ont passé la journée en Irlande du Nord, leur première visite dans la nation depuis que la crise sanitaire. Le planning du prince William et de Catherine Middleton était bien chargé.

Lire aussi : La somptueuse robe à sequins dorés de la duchesse de Cambridge à l’avant-première de James Bond – Mourir peut attendre

Le baron et la baronne Carrickfergus dans une école d’infirmiers et secouristes

C’est à Londonderry, deuxième ville d’Irlande du Nord, que le duc et la duchesse de Cambridge ont passé leur journée de mercredi. Dans ce territoire du Royaume-Uni situé en dehors de la Grande-Bretagne, le prince William et Catherine Middleton portent officiellement les titres de baron et baronne Carrickfergus.

La première visite du baron et de la baronne Carrickfergus a eu lieu à l’université d’Ulster. Ils se sont rendus sur le campus Magee où ils ont rencontré des étudiants en médecine et des étudiants infirmiers. Le prince William et son épouse avaient déjà discuté avec ces étudiants lors d’une conversation virtuelle organisée pendant la crise sanitaire. Ils ont ainsi pu prendre des nouvelles de ces étudiants et apprendre quels ont été les changements observés depuis lors dernière conversation.

Après cette discussion, le prince William et Kate ont visité le simulateur d’ambulance. Il s’agit d’une fausse ambulance installée sur le campus, dans laquelle les étudiants et les apprentis secouristes peuvent s’entrainer. L’école propose notamment des cours de sciences paramédicales. Ce programme est tout nouveau et n’existe que depuis cette rentrée scolaire. Il a été inspiré par la crise sanitaire durant laquelle les métiers liés au secours ont été très sollicités et ont aussi inspiré des vocations.

Dans cette école, les étudiants peuvent visiter une sorte de petit zoo où des animaux sont mis à leur disposition pour leur bien-être. Le prince William a pris un serpent dans ses mains alors que son épouse a tenu une mygale et a caressé des oisillons. C’est aussi sur le campus que le couple royal a pris un petit snack, histoire de découvrir quelques spécialités locales.

(Photo : Chris Jackson/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince William remercie les professionnels de santé à Belfast

Quand le sport devient un outil contre les préjugés culturels

Le duc et la duchesse de Cambridge ont ensuite rejoint le club de rugby local. Ils ont appris comment le club adhère au programme de «paix et réconciliation» mis au point par l’Association irlandaise de football et l’Association athlétique gaélique d’Ulster. Cette initiative vise à comprendre les préjugés et les perceptions erronées des sportifs concernant les relations entre les individus et les différences culturelles entre sportifs.

Le palais de Kensington explique que l’initiative «utilise les moyens de chaque sport pour promouvoir un contact significatif, déterminé et soutenu entre des individus d’horizons différents – en particulier au-delà de la division religieuse – entraînant un changement de perception et de relations».

Au cours de leur visite, William et Kate ont pu voir des jeunes participer aux sports proposés par l’initiative et se sont également joints à eux. Ils ont également discuté avec des joueurs, des entraîneurs et des bénévoles de l’initiative et de la façon dont elle s’y prend pour rassembler des personnes de différentes communautés et origines. Avant de partir, William a déclaré aux personnes réunies au club de rugby que lui et Kate étaient impressionnés par l’initiative sportive.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr