La duchesse de Cambridge découvre le Troisième œuf impérial de Fabergé

La duchesse de Cambridge était en visite au V&A Museum ce jeudi. Le musée dédie sa nouvelle exposition aux œufs de Fabergé. Parmi les œufs exposés, il y a l’œuf du Kremlin, l’œuf au Palais d’Alexandre et le Troisième œuf impérial, une pièce que l’on pensait perdue.

Lire aussi : Georges de Russie et sa future épouse ont choisi Fabergé pour concevoir leurs alliances

Les œufs de Fabergé sont exposés au V&A Museum à Londres

L’exposition Fabergé in London: Romance to Revolution est à découvrir actuellement au V&A Museum de Londres. La duchesse de Cambridge a eu la chance ce 2 décembre de parcourir l’exposition et d’admirer les œufs de Fabergé. Outre les fameux œufs fabriqués pour la famille impériale, plus de 200 objets sont exposés afin d’illustrer et de documenter les pièces du joaillier russe.

(Photo : Jeremy Selwyn/Evening Standard/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La duchesse de Cambridge découvre les «Portraits de l’Holocauste» exposés à l’Imperial War Museum

Pierre-Karl Fabergé a principalement fabriqué des œufs pour Alexandre III et Nicolas II, qui les offraient à leur épouse. En tout, Fabergé a fabriqué 54 œufs, dont 6 ont été perdus. Le Troisième œuf impérial est, comme son nom l’indique, le troisième œuf fabriqué, donc l’un des premiers de la collection. L’œuf a été fabriqué en 1887 pour Alexandre III et avait disparu de la circulation en 1964. Il a fait sa réapparition soudaine en 2011 quand un ferrailleur avait acheté la pièce pour refondre son or. L’acheteur a ensuite contacté la société de bijoux anciens Wartski qui l’a identifié comme étant un œuf de Pâques impérial. 

L’œuf du Kremlin a été fabriqué en 1906 pour Nicolas II, qui l’avait offert comme œuf de Pâques à la tsarine. Cet œuf est peut-être le plus impressionnant de la collection exposée à Londres en ce moment. L’œuf est inspiré par la cathédrale de la Dormition dont l’œuf fait office de dôme à la cathédrale miniature. L’œuf contient aussi une boite à musique.

L’œuf à la pendulette à colonnade est un œuf créé en 1910 qui aujourd’hui appartient à la reine Elizabeth II, tout comme l’œuf en mosaïque conçu en 1914 et l’œuf au Panier de fleurs sauvages, créé en 1901. Les trois œufs que possède la Reine ont été prêtés exceptionnellement au musée, le temps de l’exposition.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr