La duchesse de Cambridge remet le Prix Reine Elizabeth II du design dans une robe bleu canard texturée

La duchesse de Cambridge était en charge de remettre un prix portant le nom de la reine Elizabeth II. Ce prix récompense le designer britannique de l’année, qui s’est distingué par ses créations. La cérémonie se déroulait au Musée du design, à Londres, et Catherine Middleton est apparue dans une robe bleu canard d’Edeline Lee.

Lire aussi : La somptueuse robe à sequins dorés de la duchesse de Cambridge à l’avant-première de James Bond – Mourir peut attendre

Catherine Middleton récompense Saul Nash

« Bravo à tous ceux qui ont été nominés aujourd’hui, la démonstration de créativité et de travail des nombreux designers talentueux soutenus par le Conseil britannique de la mode était inspirante », a déclaré la duchesse de Cambridge, qui était invitée à récompenser le designer de l’année ce mercredi soir. Il s’agissait de la 5e édition de ce prix. En 2018, la reine Elizabeth II avait fait la surprise d’apparaître pour la cérémonie inaugurale de ce prix.

La duchesse de Camrbidge arrive au Musée du design pour remettre le prix du design qui porte le nom de la reine Elizabeth II (Photo : Doug Peters/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Le prix Queen Elizabeth II pour le design britannique était remis ce 4 mai au Musée du design, à Londres. Catherine Middleton, 40 ans, connue pour ses bons goûts vestimentaires, était ravie de pouvoir distinguer un créateur d’exception. Le prix vise à reconnaître le rôle culturel et commercial joué par l’industrie britannique du design et de la mode.

C’est le designer guyanais britannique Saul Nash qui a remporté le prix décerné par Le Conseil britannique de la mode en accord avec la Maison royale. « Il redéfinit notre regard sur la mode masculine et les vêtements de sport de luxe à travers son travail », explique le palais de Kensington. L’épouse du prince William, qui portait une robe bleu canard, lui a remis son trophée, qui représente la rose reine Elizabeth II. Le trophée est conçu par Lucy Price dans une joaillerie londonienne.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge éblouit en argent bleuté au gala du gouverneur général des Bahamas : le prince William dans un smoking en velours bleu

La robe Edeline Lee texturée portée par la duchesse de Cambridge

« Être reconnu de cette manière est une incroyable marque de confiance », a déclaré le lauréat au magazine WWD. « Je suis particulièrement fier car c’est un moment de reconnaissance pour le sportswear. L’objectif de mon travail a toujours été de pousser et d’ouvrir de nouvelles possibilités, allant de la lutte contre les notions préconçues sur les vêtements de sport, à la tentative de défier les perceptions des normes du genre dans la mode masculine ».

La duchesse de Cambridge, bien que considérée comme une icône de la mode pour certains, s’est toujours distancée du secteur de la mode et accepte rarement d’assurer des engagements de ce genre. Certains spécialistes du milieu espèrent qu’il s’agit-là d’une première tentative de rapprochement vers le design. Comme elle l’a prouvé ce soir, elle serait une parfaite ambassadrice de la mode britannique.

La duchesse de Cambridge portait une robe fluide, une création d’Edeline Lee (Photo : Victoria Jones/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Kate Middleton portait une robe bleu canard, signée Edeline Lee. La créatrice canado-britannique a lancé sa marque éponyme en 2014. La robe fluide est créée dans un tissu texturé et les manches sont nouées au coude. Son prix est d’environ 930 euros. La duchesse de Cambridge avait accessoirisé sa robe avec des bijoux en or. Les boucles d’oreilles dorées sont signées Nadia Irena, alors que les escarpins et sa pochette sont signés Emmy London.

Gros plan sur les boucles d’oreilles et le tissu texturé de la robe de Kate Middleton (Photos : Doug Peters/PA Wire/ABACAPRESS.COM et Victoria Jones/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr