La duchesse de Cambridge teste un mollusque aphrodisiaque pour conclure son séjour avec le prince William aux Bahamas

Pour le huitième et dernier jour de visite du duc et de la duchesse de Cambridge dans les Caraïbes, le couple a accordé sa journée aux merveilles de la nature bahamienne et aux catastrophes naturelles qui ont touché les habitants. Au cours de ces visites, Catherine Middleton a profité d’une rencontre avec un pêcheur local pour demander à goûter une conque crue, un mollusque vendu et dégusté dans les Antilles pour ses vertus aphrodisiaques.

Lire aussi : Le prince William et Catherine Middleton détrempés lors de leur régate aux Bahamas sous une pluie torrentielle

Catherine Middleton curieuse de déguster une conque crue

Le séjour du duc et de la duchesse de Cambridge aux Caraïbes touche à sa fin. Le prince William et Catherine Middleton ont visité le Belize, la Jamais et les Bahamas dans le cadre de la tournée royale en l’honneur du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II. Pour sa dernière journée de visite aux Bahamas, le couple a quitté Nassau, la capitale, pour visiter une chaîne d’îlots de l’archipel.

La visite des îlots avait pour but de rencontrer la population locale, découvrir leur mode de vie, et discuter de la façon dont ils se sont remis après le passage de l’ouragan Dorian en 2019.

Sur l’île d’Abaco, lors d’une halte dans une échoppe qui prépare des fruits de mer et des crustacés sur la plage, la duchesse de Cambridge, vêtue d’une robe rose signée Rixo, a montré une fois de plus qu’elle était curieuse et téméraire.

Catherine Middleton, 40 ans, a indiqué qu’elle avait déjà testé la conque frite mais jamais en salade. Elle s’est emparée d’un couteau et a suivi les indications du gérant du Kow Conch Stall pour décoller le mollusque de sa coquille et en isoler les parties comestibles. Elle a ensuite gobé un organe de la conque, appelé le « pistolet », qui est un mets apprécié dans l’archipel.

Le prince William s’est montré moins courageux que son épouse lorsqu’on lui a proposé de tester le « pistolet » de conque (Photo : Chris Jackson/PA Wire/Abacapress)

La conque est réputée pour ses effets aphrodisiaques comparables au Viagra, écrit The Independant. Le magazine Vice, qui avait réalisé une enquête sur la consommation de ce mollusque écrit : « Les habitants des Bahamas considèrent la conque comme une source de protéines depuis les années 1830. Cet aliment est aussi particulièrement réputé pour ses vertus aphrodisiaques lorsqu’il est consommé cru, comme une huître ».

Lire aussi : La duchesse de Cambridge débarque en aigue-marine aux Bahamas : dernière halte de William et Catherine Middleton dans les Caraïbes

Fin du séjour du duc et de la duchesse de Cambridge aux Bahamas

Le prince William, 39 ans, s’est montré moins courageux que son épouse et a rétorqué : « Les femmes d’abord », lorsqu’on lui a proposé de tester la conque. « Je suis un peu plus intrépide que William », a rétorqué Kate. « Je peux gérer ça », a-t-elle dit en avalant la conque. Le prince William a avancé jusqu’à l’étale suivante et s’est accoudé au bar, exceptant qu’on lui serve un verre. Le prince William a alors dégusté un Gullywash, un cocktail de jus de coco avec du lait condensé.

La duchesse de Cambridge teste le Fish Fry, le « pistolet de conque », réputé pour ses propriétés aphrodisiaques (Photo : Chris Jackson/PA Wire/Abacapress)

La visite gustative a continué à l’étale suivante où le couple a testé une salade d’écrevisses, puis ils ont rencontré un producteur de miel. William et Kate ont ensuite pris la direction d’une église, la Daystar Evangelical Church, qui a été détruite au passage de l’ouragan. Ils ont rencontré un champion olympique d’athlétisme bahamien qui leur a parlé de sa vie sur l’île. Enfin, le duc et la duchesse de Cambridge se sont recueillis devant le mémorial érigé en mémoire des victimes de l’ouragan.

Le duc et la duchesse de Cambridge se recueillent devant le mémorial en mémoire des victimes de l’ouragan Dorian (Photo : Chris Jackson/PA Wire/Abacapress)

Le séjour aux Bahamas a pris fin ce samedi 26 mars avec une dernière visite au Grand Bahama Children’s Home. Cette maison d’accueil offre un environnement familial chaleureux aux enfants vulnérables qui ne peuvent pas vivre avec leur famille. Depuis sa création en 1977 par la communauté locale, le foyer a accueilli plus de 900 enfants et s’occupe aujourd’hui d’une trentaine d’enfants de un à dix-sept ans. Lors de cette visite, William et Kate se sont intéressés aux passions des enfants qui tentent de se reconstruire. Le duc de Cambridge n’a pas pu résister à l’appel du ballon en jouant une petite partie de football avec un groupe de jeunes garçons. La tournée des Caraïbes a pris fin à l’issue de huit jours de visite dans trois royaumes du Communwealth.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr