Le duc de Kent main dans la main avec le président allemand à Dresde

Le duc de Kent était hier en Allemagne pour commémorer le 75e anniversaire du bombardement de Dresde. Il a rendu hommage aux victimes de la guerre, en rejoignant le président allemand Frank-Walter Steinmeier qui avait organisé une cérémonie commémorative.  

Le duc de Kent et le président Frank-Walter Steinmeier ensemble à Dresde pour commémorer les 75 ans du bombardement (Crédits : The Royal Family)

Lire aussi : Les royautés à Auschwitz : 75 ans de la libération du camp de concentration

Le duc de Kent forme une chaine humaine avec le président allemand à Dresde

Depuis des années, le cousin de la reine Elizabeth participe aux événements liés à la réconciliation entre les Britanniques et les Allemands. Le duc de Kent est d’ailleurs le parrain de la British German Association et du Fonds de Dresde. Ces deux associations pour but d’unir les deux pays à travers différentes initiatives. Le prince Edward de Kent a formé une chaine humaine avec les représentants allemands et britanniques réunis hier à Dresde. Cette cérémonie s’est déroulée dans un climat politique allemand un peu tendu. En marge de cette célébration, le président Frank-Walter Steinmeier a déclaré des personnes « manipulent l’Histoire et veulent en abuser comme d’une arme ». Cette dénonciation fait référence à l’instrumentalisation que fait l’extrême droite de ce bombardement, en tentant de faire gonfler les chiffres pour les comparer aux malheureux morts à Auschwitz.

Le duc de Kent et le président allemand ont pris part à la chaine humaine à Dresde (Crédits : The Royal Family)

Lire aussi : Willem-Alexander reçoit le président de Pologne et ils assistent à la célébration des 75 ans de libération de Breda

Edward de Kent est très impliqué dans la réconciliation germano-britannique

Les 13 et 15 février 1945, les bombardements à Dresde ont fait environ 25 000 victimes. C’est pourquoi, une chaine humaine a été formée hier. Au même moment, des néo-nazis défilaient dans les rues, créant une « marche funèbre », voulant faire de Dresde, une « ville martyre ».

Source : Reuters

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.