La reine Elizabeth II apprend à utiliser le self-scanning aux caisses automatiques d’un supermarché

Sainsbury’s célèbre ses 150 ans. Cette très grande chaîne de supermarchés britannique a eu l’honneur de recevoir la visite de Sa Majesté la reine, venue visiter l’un des magasins de Londres. Elle a notamment appris comment utiliser les caisses en libre-service et comment scanner ses courses aux bornes de paiement automatiques.

La reine Elizabeth II apprend à faire ses courses en utilisant le self-scanning

La reine met les pieds dans un supermarchés pour la première fois depuis 2016

Les fameuses zones de « scan-out » ou de « self-scanning » sont présentes dans presque tous les supermarchés. Elles permettent évidemment aux magasins de réduire leur personnel, diminuant ainsi le nombre de caissiers et obligeant les clients de scanner eux-mêmes leurs articles. C’est ce qu’a pu constater la reine Elizabeth II, en visite dans un magasin Sainsbury’s à Londres. Sainsbury’s est la deuxième plus grande chaine de supermarchés au Royaume-Uni, avec près de 17% de parts de marché. Pour célébrer les 150 ans de cette entreprise fondée 1869, la chaine a construit un pop-up store à Londres, qui permet de se plonger dans les différents décors qu’a connu la marque au fil des décennies.

Elizabeth II découvre que l’on peut tricher au self-scanning

Lorsque la reine a été confrontée pour la première fois à la borne de paiement, elle a bien vite repéré la faille. L’employé lui a montré comment scanner ses articles puis comment payer tout seul, sans le contrôle d’un employé. La reine a demandé : « Et on ne peut pas tricher ? » L’employé lui a alors expliqué les avantages de cette méthode, qui permet de payer beaucoup plus vite. Mais la reine a insisté : « Je suis sûre qu’ils le font (ndlr, tricher). Tout le monde veut se dépêcher ». La reine s’est ensuite émerveillée devant le rayon boucherie, lâchant une anecdote sur les rations pendant la guerre. Elle a avoué que la famille royale était « chanceuse » d’avoir eu à l’époque sa propre ferme pour les approvisionner en nourriture. La reine portait un ensemble bleu menthe du designer Stewart Parvin et un chapeau Rachel Trevor-Morgan, les deux mêmes stylistes qu’elle avait déjà choisis hier pour sa tenue lors de sa première Garden Party de l’année.

La reine se souvient du rationnement pendant la guerre en admirant le rayon boucherie de Sainsbury’s

La reine est émerveillée par le choix au rayon boucherie

La dernière fois que la reine avait mis les pieds dans un supermarché était en 2016, lors d’une visite où elle était accompagnée de son fils, le prince Charles. Ce pop-up store qui se trouve à Covent Garden permet également de vivre un voyage dans le temps. Dès son arrivée dans le magasin, la visite guidée de la reine a commencé par un petit cours d’histoire. John James Sainsbury et sa femme Mary Ann ont ouvert leur première échoppe dans l’un des quartiers les plus pauvres de Londres, à l’époque où la reine Victoria était sur le trône. À ses débuts, le magasin ne proposait que du beurre, des œufs et du lait.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr