L’empereur et l’impératrice du Japon sur les traces du royaume de Ryuku : rare visite du couple impérial au musée

Le couple impérial du Japon n’avait plus visité de musée depuis le début de la crise sanitaire. Cantonnés la plupart du temps au palais impérial, Naruhito et Masako ont repris leurs visites à l’extérieur ce mercredi, en visitant une exposition dédiée à la période du royaume de Ryuku, au Musée national de Tokyo.

Lire aussi : Joe Biden rencontre l’empereur Naruhito du Japon

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako ont demandé à effectuer cette visite

Ce mercredi 25 mai 2022, l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako ont effectué une visite conjointe. L’impératrice avait effectué sa toute première visite en solo la semaine dernière, en assistant à la Conférence nationale de la Croix-Rouge. Elle n’avait plus assisté à un événement seul en public, depuis 2019. Ce mercredi, le couple impérial a visité le Musée national de Tokyo. Ils n’avaient plus effectué de visite ensemble à l’extérieur du palais depuis deux ans et trois mois, soit au début de la crise sanitaire.

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako visitent l’exposition dédiée au royaume de Ryuku (Photo : Pool/Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

L’empereur et l’impératrice ont visité le musée, dont l’exposition temporaire actuelle propose une plongée dans le royaume de Ryuku. Ce royaume a existé de 1429 à 1879. Le royaume s’étend sur plusieurs îles, au sud du Japon actuel. Pendant longtemps, les rois de Ryuku étaient en réalité vassaux de l’Empire de Chine. En 1879, le dernier roi de Ryuku, Sho Tai, est contraint d’abdiquer par Tokyo. Le royaume est absorbé par le Japon et devient la préfecture d’Okinawa. En guise de consolation, le roi déchu reçut le titre de marquis de la part de l’empereur Meiji.

Le roi Sho Tai, dernier roi Ryuku, devenu marquis après l’annexion de son royaume à l’Empire du Japon en 1879 (Photo : Wikimedia Commons)

Le Musée national de Tokyo s’intéresse à l’histoire d’Okinawa et de Ryuku

L’exposition présente 180 objets ayant appartenu aux souverains qui ont régné sur Okinawa pendant des siècles. L’exposition présente la culture et l’histoire de Ryukyu et d’Okinawa. L’exposition est organisée dans le cadre du « Projet Tsumugu : Promouvoir, restaurer et préserver la beauté de l’art japonais », une initiative organisée conjointement par l’Agence des affaires culturelles, l’Agence de la maison impériale et le Yomiuri Shimbun.

YouTube video

Sur les photos prises lors de cette visite et partagées avec la presse, on peut y voir l’empereur et l’impératrice en train d’observer la cloche du Pont des Nations. Cette cloche servait à donner l’heure et était suspendue au château de Shuri. Le château de Shuri, situé dans la ville actuelle de Naha, était la résidence principale des rois de Ryuku dans la capitale du royaume.

Naha compte aujourd’hui environ 320 000 habitants. La préfecture d’Okinawa compte 1,5 million d’habitants. L’exposition s’inscrit aussi dans le cadre du 50e anniversaire de la récupération d’Okinawa par le Japon. Après la Seconde Guerre mondiale, la préfecture resta occupée par les États-Unis jusqu’en mai 1972.

Le château médiéval de Shuri a été conservé. La ville de Shuri, ancienne capitale du royaume Ryuku, est appelée aujourd’hui Naha et est la capitale de la préfecture d’Okinawa (Photo : Wikimedia Commons)

Après la visite de l’exposition, l’empereur a déclaré à un guide : « Je comprends très bien maintenant comment Okinawa a interagi avec diverses régions et construit une culture unique », comme le rapporte Japan News. Selon l’Agence de la Maison impériale, la visite a été proposée par l’empereur et l’impératrice qui montrent un intérêt personnel pour Okinawa.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr