Première sortie publique depuis 3 ans de l’impératrice du Japon avec d’autres princesses

L’impératrice Masako, dont les apparitions publiques sont d’habitude déjà rares, avait presque totalement disparu des radars à cause des mesures sanitaires très strictes au Japon. Ce jeudi 19 mai 2022, pour la première fois sans son époux depuis août 2019, l’impératrice du Japon a assuré un événement à l’extérieur du palais. Elle a assisté avec d’autres princesses à la convention de la Croix-Rouge, le même événement qu’elle avait choisi pour faire sa toute première apparition en tant qu’impératrice.

Lire aussi : Le médecin de l’impératrice Masako donne des nouvelles de sa santé à l’occasion de son 58e anniversaire

L’impératrice Masako fait son grand retour à l’assemblée générale de la Croix-Rouge

Le Japon a été durement touché par le coronavirus et aujourd’hui encore, les mesures sanitaires sont très strictes, notamment à Tokyo. La famille impériale du Japon, dont les apparitions publiques sont déjà très rares, a presque totalement disparu au pic de la crise. Il y a trois jours, le Japon a rouvert ses frontières à un nombre limité de touristes en provenance de quatre pays, une première en deux ans.

Ce jeudi 19 mai, l’impératrice Masako, 58 ans, a fait une réapparition publique, elle qui est d’autant plus discrète à cause de sa santé fragile. C’est à la convention de la Croix-Rouge nippone, sorte d’assemblée générale de l’organisme, que l’épouse du chef d’État est apparue, accompagnée de la princesse héritière Kiko, de la princesse Naobuko de Mikasa et de la princesse Hasko de Takamado.

L’impératrice Masako assure son premier engagement public en solo depuis trois ans (Photo : Jiji Press/POOL/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le futur empereur du Japon fait sa rentrée ultra-sécurisée dans son nouveau lycée

L’impératrice Masako est présidente d’honneur de la Croix-Rouge japonaise. Les autres princesses sont vice-présidentes d’honneur. L’événement avait lieu au Meiji Jingu Kaikan, dans le quartier de Shibuya à Tokyo. Environ 600 personnes ont participé à l’événement, indique Japan News.

L’épouse de l’empereur Naruhito est présidente honoraire de la Croix-Rouge japonaise (Photo :  Jiji Press/POOL/ABACAPRESS.COM)

Le choix de l’événement pour faire son grand retour était également très symbolique. L’impératrice est traditionnellement la présidente honoraire de l’organisme. Masako est donc devenue présidente de la Croix-Rouge en mai 2019, lorsque son beau-père, connu aujourd’hui comme l’empereur émérite Akihito, a abdiqué en faveur de son fils, devenu l’empereur Naruhito.

Masako avait aussi choisi ce même événement comme premier engagement public en tant qu’impératrice, fin mai 2019, quelques jours après l’intronisation de son époux sur le trône de Chrysanthème. À l’époque, la presse nippone rappelait que Masako avait uniquement assisté à ce même événement l’année d’avant, en 2018, avec sa belle-mère, lorsque celle-ci était encore présidente honoraire. Cette année-là, il s’agissait du tout premier engagement de la princesse héritière Masako en 15 ans.

YouTube video

En août 2019, l’impératrice Masako avait assisté à la 47e cérémonie de remise des médailles Florence Nightingale. Cette sortie était la dernière effectuée par l’impératrice. Sept mois plus tard, la pandémie s’emparait du monde entier. Depuis lors, l’impératrice est déjà apparue avec son époux à l’un ou l’autre événement à l’intérieur et en dehors du palais, mais ces événements se déroulaient sans public.

L’impératrice Masako a remis 13 médailles du Mérite de la Croix-Rouge à des personnes et des représentants d’association, aux côtés de la princesse héritière Kiko, de la princesse Naobuko de Mikasa et de la princesse Hasko de Takamado (Photo : capture d’écran vidéo)

Durant l’assemblée générale de ce jeudi, l’impératrice a remis les médailles du Mérite de la Croix-Rouge à 13 personnes et représentants d’associations pour leurs contributions et leurs actions en collaboration avec l’organisme.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr