L’empereur du Japon décore 4100 citoyens et 141 étrangers

C’est une cérémonie en petit comité qui s’est déroulée au Palais impérial de Tokyo ce 11 novembre 2020. L’empereur Naruhito a remis les plus hautes distinctions honorifiques du pays à ceux qui avaient pu faire le déplacement, dans le contexte sanitaire actuel.

L’empereur Naruhito a décerné les plus hautes récompenses de l’ordre du Soleil levant. Ici, lors de sa première cérémonie de son règne, lors de la remise des récompenses du printemps 2019 (Photo : Pool/Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Premier discours d’anniversaire de l’empereur Naruhito : coronavirus, santé de l’impératrice, changements sociétaux et environnementaux

L’empereur Naruhito décerne le Grand Cordon de l’ordre du Soleil levant à 6 Japonais et 7 étrangers

Les décorations d’automne ont été distribuées hier au Palais impérial. L’empereur Naruhito, qui remet uniquement lui-même les plus hautes récompenses, était secondé par le Premier ministre Yoshihide Suga, qui lui, remettait les autres distinctions. Dans la liste des décorés d’automne, on compte pas moins de 4100 Nippons, dont seulement 412 femmes. Il s’agit néanmoins du second record du nombre de femmes, égalant celui des décorations de printemps. La plupart des récipiendaires viennent du secteur privé et se sont vu remettre l’étoile d’or ou d’argent de l’ordre du Soleil levant.

Jusqu’en 2003, l’ordre du Soleil levant était une récompense réservée aux hommes, les femmes recevant une distinction de l’ordre de la Couronne précieuse. Mise en place par le gouvernement, en 1875, sous le règne de l’empereur Meiji, la récompense est aujourd’hui divisée en six grades, allant du Ruban d’argent à Grand Cordon.

Lire aussi : Felipe VI préside le chapitre de l’Ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde

Jean-Claude Juncker reçoit la plus haute distinction

L’empereur Naruhito a remis uniquement les récompenses aux récipiendaires ayant obtenu le Grand Cordon de l’Ordre du Soleil levant. Parmi eux, il y a Hirokazu Nakaima, ancien gouverneur d’Okinawa, et Takeshi Uchiyamada, président de Toyota. Ils sont six citoyens japonais à avoir obtenu le plus haut grade de l’ordre. Sept étrangers ont également atteint le plus haut grade, dont Jean-Claude Juncker. Le Luxembourgeois de 65 ans fut Premier ministre du Grand-Duché de 1995 à 2013, puis président de la Commission européenne de 2014 à 2019.

Jean-Claude Juncker, comme d’autres récipiendaires viendront chercher leur récompense quand les circonstances le permettront. Des récompenses seront également acheminées par des ambassades.

Lire aussi : Béatrice de Bourbon-Siciles à Palerme pour la Toussaint avec l’Ordre constantinien

Source : Japan Times

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr