La famille royale belge a disposé de 36 militaires à son service en 2020

La cheffe du parti indépendantiste flamand Vlaams Belang, Barbara Pas, a reçu une réponse à sa question posée à la ministre de la Défense, concernant les moyens militaires mis à disposition de la famille royale belge. Le ministère de la Défense fournit des militaires, qui entourent, protègent et servent de personnel à la famille royale. Sans compter le roi Philippe, le reste de sa famille a eu à sa disposition en 2020, 36 militaires et un agent civil.

La Défense a mis à disposition de la famille royale 36 militaires et un agent civil en 2020 (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Combien coûte la famille royale aux Belges ?

Le Vlaams Belang s’interroge sur l’emploi des militaires par la famille du roi Philippe

La ministre fédérale de la Défense Ludivine Dedonder (PS) a répondu à la question de la députée Barbara Pas (Vlaams Belang), cheffe du parti indépendantiste flamand à la Chambre des représentants. Cette dernière voulait savoir quel était le montant dépensé par la famille royale en matière de personnel mis à sa disposition par le ministère de la Défense.

La réponse est de 2,35 millions d’euros sur un an. C’est le cout total dépensé par la Défense pour les membres de la famille royale, hormis le Roi, qui bénéficie d’une liste civile. La liste civile était fixée à environ 12 millions d’euros en 2020 et sert à assurer l’ensemble des coûts liés à la fonction royale. Environ 70% de cette somme sert aux salaires du personnel.

Les 2,35 millions supplémentaires s’expliquent notamment par le coût des 10 officiers, 15 sous-officiers et 11 volontaires, mis à disposition du roi Albert II, de la princesse Astrid et du prince Laurent, qui sont les trois seuls membre de la famille royale à toucher une dotation et sont donc officiellement des membres actifs de la famille. Certains de ces soldats jouent un rôle de chef de protocole, de conseiller ou de chauffeur.

L’agence Belga cite la réponse de Wouter Vermeersch (Vlaams Belang), interpellé lui aussi par ces chiffres : « La question se pose de l’utilité de toutes ces fonctions. Après tout, il s’agit principalement du personnel, pas même du roi lui-même, mais de sa famille. Ces dotations fournissent déjà une part qui correspond aux dépenses de fonctionnement et de personnel. ».

Il faut dire que cette précision n’est pas une découverte et ce chiffre est connu et rendu public chaque année. Il est étonnant que la députée ait eu besoin d’interpeller la ministre pour en prendre connaissance. La dotation du roi Albert II, de la princesse Astrid et du prince Laurent comprend une part de traitement, qui correspond à un équivalent de salaire, et une part de fonctionnement. Cette part de fonctionnement est inférieure à 250 000 euros pour Astrid et Laurent. Il s’agit de la somme qui doit couvrir la totalité de leurs frais de fonctionnement de leur bureau, de leurs activités. Avec ce montant, ils doivent aussi bien pouvoir organiser leurs événements, payer les factures de téléphone, les assurances, leur secrétaire, etc. Il n’y a donc pas de budget lié à leur sécurité dans cette dotation.

La sécurité est assurée par la police et la Défense, qui ont un budget spécifique dédié à cette tâche. La député Barbara Pas s’interroge certainement sur le double emploi que certains militaires peuvent avoir, puisque certains sont utilisés comme chauffeur ou personnel, ce qui dans ce cas, selon elle, devrait être couvert par l’enveloppe de la dotation, qui normalement sert à payer le salaire du personnel.

Outre la liste civile pour le Roi et la dotation prévue pour les trois autres membres de la famille, différents ministères ou institutions ont un budget prévu chaque année pour des coûts en rapport avec le fonctionnement de la monarchie. Par exemple, la police a un budget de 15,6 millions d’euros uniquement dédié à la sécurité de la famille royale. La Défense a un budget d’environ 2 millions d’euros, confirmé cette année encore par la réponse de la ministre, ou encore le bureau du Premier ministre a une enveloppe de 310 000 euros pour faire fonctionner le service de communication.

Lire aussi : Combien coûte la famille royale britannique ? Revenus des propriétés royales et coûts de la dotation aux contribuables

Onze voyages à bord d’avions de l’armée en 2020

Barbara Pas a également demandé à la ministre Ludivine Dedonder combien de voyages la famille royale avait effectué durant l’année 2020. La réponse est de onze voyages à l’étranger dans des avions de l’armée. « Cela concerne sept déplacements officiels et quatre non officiels ». La députée a déploré que ces voyages se sont « en période de pandémie de coronavirus, pendant laquelle la population était encourager à ne pas voyager ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr