La famille royale espagnole a touché 550 000 euros en 2020

La Maison royale d’Espagne a publié son bilan annuel pour l’année 2020. On constate l’économie attendue suite à l’annulation de la dotation du roi Juan Carlos par son fils. Les prévisions de l’année 2021 sont également connues.

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lire aussi : Combien coûte la famille royale aux Belges ?

Une économie de 21% après le départ de Juan Carlos

En mars 2020, le roi Felipe VI a sanctionné son père en annulant sa dotation annuelle. L’ancien souverain, à la retraite depuis 2019, percevait encore une allocation d’ancien chef d’État. L’annulation de sa rente a permis de faire diminuer de 21% la somme totale allouée à la famille royale. Les 200 000 euros auxquels aurait eu droit Juan Carlos sont utilisés pour le fond de prévoyance.

La rémunération totale brute des membres de la famille royale était de 549 819€, soit 253 843,20 euros pour le roi Felipe, 139 605,60 euros pour la reine Letizia et 114 231,24 euros pour la reine Sofia. Juan Carlos a tout de même perçu 42 033,23 euros pour les premiers mois de l’année avant d’être sanctionné.

Pour 2021, les salaires, qui sont envoyés par douze mensualités sont exactement les mêmes qu’en 2020. Le roi a décidé de ne pas appliquer l’indexation de 0,9% à laquelle ont droit les fonctionnaires. Les sommes perçues par mensualités sont soumises à une imposition classique. Juan Carlos ne touchera plus d’argent cette année, portant le total des salaires à 507 700 euros.

Le budget annuel qui était prévu pour le fonctionnement total de la Maison royale était de 7 887 150 euros en 2020. Le montant a été dépassé, en raison d’achats imprévus en matériel informatique. Suite à la crise sanitaire, le Palais de la Zarzuela s’est équipé en matériel informatique pour ses employés et pour que la famille royale puisse continuer ses activités virtuellement.

Lire aussi : Combien coûte la famille royale britannique ? Revenus des propriétés royales et coûts de la dotation aux contribuables

Un budget 2021 en augmentation à cause de l’achat de matériel informatique

En 2021, le budget prévisionnel est en augmentation, à 8 431 150,00 euros. L’augmentation est principalement due à l’indexation des salaires et à l’évolution de la plateforme informatique. Le budget avait été gelé en 2019 et 2020 sur le budget de 2018. Une augmentation du budget est donc nécessaire cette année pour épurer les dettes accumulées durant ces deux années.

Les 550 000 euros de salaires de la famille royale représenteront 6% du budget total en 2021. Près de 49% du budget, soit plus de 4 100 000 euros serviront à payer les salaires des employés. Les dépenses courantes représentent 35% du budget, soit environ 2 900 000 euros. Les dépenses courantes comprennent la réparation de matériel, les achats liés à des frais de représentation, les voyages, les assurances, les leasings, les baux et l’achat de matériel. Un fonds pour des imprévus ainsi qu’un fonds pour amortir les dépenses à long terme représentent ensemble environ 10% du budget.

Pour la première fois le rapport annuel du Palais indique également le nombre d’activités assurées par la famille. Malgré la crise sanitaire et les nombreux empêchements liés au confinement, les trois membres de la famille royale actifs ont assuré 360 activités. Deux cents vingt-quatre audiences ont été accordées, les souverains ont invité plus de 1600 personnes au Palais. Ils ont rencontré 12 chefs d’État étrangers et ont assuré 28 activités de représentation à l’étranger, lors de 8 voyages.

Pendant la crise sanitaire, Felipe, Letizia et Sofia ont réalisé 90 appels officiels en visioconférence et 160 conversations téléphoniques officielles. La Maison royale a également publié la liste des cadeaux reçus, en nette diminution. L’inventaire rendu public chaque année permet de savoir précisément tous les cadeaux offerts à la famille royale lors de déplacements officiels. Les 246 cadeaux offerts en 2020 proviennent généralement d’entreprises, de municipalités, d’associations ou d’institutions publiques qui remercient le roi ou la reine pour leur visite.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr