La famille royale des Pays-Bas aux Prix des quatre libertés de Roosevelt 2022

Le roi Willem-Alexander, la reine Máxima et la princesse Beatrix des Pays-Bas ont assisté ce 21 avril à la cérémonie de remise des Prix des quatre libertés de Roosevelt. Ces prix sont remis chaque année, en alternance aux Pays-Bas et aux États-Unis.

Lire aussi : Motifs cachemire et diadème de perles : Beatrix des Pays-Bas est l’atout caché du banquet d’État en l’honneur du président indien

Willem-Alexander, Máxima et Beatrix des Pays-Bas à la remise des prix des quatre libertés 2022

En 1982, à l’occasion du centenaire de la naissance du président américain Franklin Roosevelt et du bicentenaire des relations diplomatiques entre les États-Unis et les Pays-Bas, ont été instaurés les Prix des quatre libertés de Roosevelt. Le nom du prix fait référence aux quatre libertés soulignées dans un discours prononcé par Roosevelt en 1941, à savoir : les libertés d’expression, de religion, d’être à l’abri du besoin et d’être à l’abri de la peur.

Le roi, la reine et l’ancienne souveraine des Pays-Bas avec les lauréats des prix des quatre libertés (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le duc et la duchesse de Gloucester rejoignent Beatrix des Pays-Bas à une réception anglo-néerlandaise au palais de Kensington

Chaque année, les récompenses sont remises par l’Institut Franklin et Eleanor Roosevelt (FERI), en alternance, une année sur deux à New York et à Middelbourg. Le choix de Middelbourg s’est porté en l’honneur des lointaines origines néerlandaises de la famille Roosevelt. 

Ce 21 avril, le roi, la reine et l’ancienne souveraine des Pays-Bas ont assisté à la remise des prix à la Nieuwe Kerk de Middelbourg. Le Premier ministre Mark Rutte a remis le Prix international des quatre libertés à Sviatlana Tsikhanouskaya, leader du mouvement démocratique en Biélorussie.

La princesse Beatrix avec la militante Lian Gogali (Photo : Robin Utrecht/Abacapress)

Les Prix des quatre libertés sont décernés à des hommes, des femmes et des organisations dont les efforts et les réalisations démontrent un profond engagement envers les idéaux proclamés par le président Franklin D. Roosevelt.

Le prix de la liberté d’expression a été décerné à l’auteur-compositeur-interprète vietnamien et combattant de la liberté d’expression Mai Khoi Do Nguyen, le prix de la liberté de religion revient à Lian Gogali, la fondatrice et présidente indonésienne de l’Institut Mosintuwu, le prix pour l’absence de besoin est décerné à la militante kenyane des droits de l’homme Nice Nailantei Leng’ete, et le prix de l’absence de peur a été remis à l’association turque LGBTI+, ÜniKuir. Le prix a été remis aux fondateurs de l’association. Par le passé, le roi Juan Carlos a reçu le prix international en 1996, le Dalaï-Lama en 1994 et la première récipiendaire du prix fut la reine Juliana des Pays-Bas en 1982.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr