Motifs cachemire et diadème de perles : Beatrix des Pays-Bas est l’atout caché du banquet d’État en l’honneur du président indien

Ce 5 avril 2022, le roi et la reine des Pays-Bas organisaient un banquet d’État en l’honneur du président indien Nam Rath Kovind, en visite d’État dans le pays. Délégations indiennes et néerlandaises étaient réunies au Palais royal d’Amsterdam, entourées de représentants politiques et de la princesse Beatrix. L’ancienne souveraine, plutôt discrète, avait pourtant sorti le grand jeu en portant une robe orientale aux motifs Paisley et le diadème antique de perles sur la tête.

Lire aussi : La reine Máxima porte le diadème aigue-marine et une robe fluide pastel au banquet d’État en l’honneur du président indien

La princesse Beatrix avait soigneusement choisi sa tenue pour le banquet d’État

La visite d’État du président Nam Rath Kovind est relativement courte et le programme est tout aussi allégé. Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima ont accueilli le président indien et la première dame ce mardi 5 avril, avec les honneurs militaires habituels, sur la place du Dam, devant le Palais royal d’Amsterdam.

Banquet en l’honneur du président indien au Palais royal d’Amsterdam, le 5 avril 2022 (Photo : RVD)

En soirée, le roi et la reine des Pays-Bas ont convié le président Nam Rath Kovind et la première dame Savita Kovind à un banquet d’État. La reine Máxima portait une robe semi-transparente fluide et pastel avec sur sa tête le diadème moderne en aigues-marines. La première dame indienne portait un magnifique sari bicolore. Bien que le Service d’information du gouvernement n’ait pas communiqué sur sa présence, la famille royale néerlandaise était aussi représentée par la princesse Beatrix.

Robe à motifs cachemire et diadème antique de perles, la princesse Beatrix avait soigneusement assemblé sa tenue au banquet d’État (Photo : Robin Utrecht/Abacapress)

Lire aussi : Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

Beatrix des Pays-Bas portait une robe aux motifs Paisley

Beatrix des Pays-Bas, 84 ans, était pourtant bien présente à ce banquet d’État où de la pintade farcie accompagnée de rösti de pommes de terre était au menu. L’entrée était végétarienne, à base d’avocats sautés et de pickles d’ananas, l’entremet était une soupe d’asperges aux œufs de caille et le dessert était une glace de fraises des bois avec meringue au citron sur une crème anglaise. La présence de l’ancienne souveraine n’a pas fait l’objet d’une communication massive et pourtant, les efforts vestimentaires de Beatrix méritaient d’être rapportés.

La princesse Beatrix portait une robe blanche à motifs Paisley rouges et dorés. Nous ne disposons malheureusement pas de photos où elle apparaît debout, sans sa cape rouge qu’elle portait pour se couvrir le dos à la sortie du banquet. Les motifs Paisley, aussi appelés motifs cachemire, sont des motifs orientaux très répandus dans certaines régions d’Asie mineure et d’Asie centrale.

La princesse Beatrix portait une robe avec des « boteh », des motifs perses repris sur les tissus fabriqués à Paisley à partir du 19e siècle (Photo :  Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Madeleine de Suède ressort son diadème de mariage assorti à un bracelet Cartier pour ses nouvelles photos de gala

Le motif Paisley tire son nom de la ville écossaise où ont été fabriqués ces tissus à partir du 19e siècle, devenus à la mode en Europe, et qui ont perdu leur signification d’origine. Les motifs Paisley sont devenus populaires sur les cravates ou les mouchoirs des dandys anglo-saxons. À l’origine, ce motif est inspiré d’une forme appelée Boteh, originaire de perse ou d’Asie centrale, d’où son autre nom, le motif cachemire.

Le boteh, qui est un mot persan, a une forme d’amande ou de pomme de pin. Ce motif était utilisé comme ornement sur les tapis, les châles et à une époque, sur les vêtements royaux en Iran et dans les pays voisins, un peu comme on retrouve le lys sur les capes des rois de France.

Les « boteh » ou « buta » sont des motifs en forme d’amande, repris sur les tapis et les textiles en Asie centrale, dont le nord de l’Inde (Photo : domaine public)

Lire aussi : Caftans ultra chics pour la reine Rania et la duchesse de Cornouailles au banquet en Jordanie

Le diadème antique de perles de la famille royale des Pays-Bas

Beatrix des Pays-Bas portait sur sa tête l’un des bijoux préférés de la famille royale des Pays-Bas, le diadème antique de perles. Le diadème de perles date du début du 20e siècle. Il s’agit d’une création récente imitant un diadème ancestral porté par Anna Pavlovna de Russie, devenue reine des Pays-Bas lorsque son époux, Guillaume II est monté sur le trône en 1840.

Le diadème de perles de la reine consort Anna des Pays-Bas, née grande-duchesse Anna Pavlovna de Russie (Image : domaine public)

On ne sait pas exactement ce qui est arrivé au diadème original de la reine Anna. Le nouveau diadème de perles porte parfois le nom de diadème pavlonique, en référence au nom d’Anna Pavlovna. Pour la création de l’imitation, ce sont des grosses perles appartenant à la famille d’Orange-Nassau qui ont été utilisées. Il s’agit de perles ayant appartenu à Amélie de Solms-Braunfels, épouse du stathouder Frédéric-Henri.

Le diadème antique de perles porté par Beatrix lors du banquet d’État ce 5 avril 2022 (Photo : Robin Utrecht/Abacapress)

Le nouveau diadème de perles a été porté pour la première fois par la reine Wilhelmine. Sa fille et sa petite-fille l’ont aussi porté durant leur règne. La princesse Irène et la princesse Margriet, sœurs Beatrix, l’ont également porté. La reine Máxima l’a choisi pour son portrait officiel en 2011, alors qu’elle était encore princesse d’Orange.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr