Comment Mathilde a réussi à se cacher des paparazzis avant l’annonce de ses fiançailles avec le prince Philippe ?

Ce 29 novembre, la première chaine de la RTBF a programmé une émission exceptionnelle à l’occasion des 20 ans de mariage du roi Philippe et de la reine Mathilde, qui sera célébré le 4 décembre prochain. Pour leurs noces de porcelaine, le couple royal a accepté de se confier de façon exceptionnelle, répondant au question du journaliste Patrick Weber. Le cœur de cette émission spéciale était composé d’une interview de 15 minutes, tournée il y a quelques jours au château de Laeken, dans laquelle on a pu découvrir les souverains belges sous un autre jour, plus intimes, près à répondre à des questions personnelles.

Mathilde d’Udekem d’Acoz et Philippe de Belgique, duc de Brabant, lors de l’annonce de leurs fiançailles, en septembre 1999 (Photo : Reuter)

La future reine se cachait dans une librairie pour éviter les journalistes

Parmi les révélations que le roi et la reine ont pu faire, nous avons appris une anecdote que la reine Mathilde a qualifié de « cocasse ». Elle concerne la période juste avant l’annonce des fiançailles du couple, en septembre 1999. Même si l’annonce fut une véritable surprise pour une grande majorité de la population, l’information commençait déjà à circuler quelques jours auparavant. La presse était à l’affut du moindre signe et tentait par tous les moyens de découvrir l’identité de l’élue. À l’époque, Mathilde d’Udekem d’Acoz était une logopède (orthophoniste) de 26 ans qui travaillait à Bruxelles. Elle a donc dû user de ruse pour ne pas être aperçue aux alentours de la famille royale. « Personne n’avait encore de photo ou quelque chose… Moi, sentant que je ne devais pas rester dans les lieux où on pourrait m’identifier, vous connaissez mon amour des livres ? Et bien, je me suis mise dans une librairie. J’entendais le “journal parlé” à la radio, dans la librairie, évoquant les fiançailles éventuelles du prince Philippe et moi je lisais… »

No Comments Yet

Leave a Reply