La reine Mathilde de Belgique

Née en 1973, elle est la fille de l’écuyer Patrick d’Udekem d’Acoz et de la comtesse Anna Maria Komorowska. Son père est le fils du baron Charles d’Udekem d’Acoz. Lorsqu’elle épouse en 1999, le prince Philippe de Belgique, futur roi des Belges, la famille d’Udekem d’Acoz reçoit le titre de comte, dont la plupart des membres peuvent à présent user. Sa mère, la comtesse Anna Maria Komorowska est descendante d’un comte et d’une princesse polonaise.

Avant d’épouser le prince Philippe, Mathilde était orthophoniste à Bruxelles. Elle est la mère de 4 enfants, dont la princesse Elisabeth, héritière présomptive du trône de Belgique.

Actualité de la reine Mathilde

Née le 20 janvier 1973, la reine Mathilde est l’épouse du 7e roi des Belges. Elle est la fille de Patrick d’Udekem d’Acoz et Anna Maria Komorowska. Son père est descendant de la noblesse belge, sa mère est descendante d’anciennes familles de l’aristocratie polonaise, dont la famille princière Sapieha.

Mathilde d’Udekem d’Acoz a grandi dans le sud de la Belgique, dans le château de Losange, à Villers-la-Bonne-Eau, commune dont son père fut le bourgmestre. En 1991, elle monte à Bruxelles pour faire ses études de logopédie (orthoponie). Après avoir été diplômée, elle ouvre son cabinet de logopédie, travaille dans deux écoles bruxelloises et continue ses études en parallèle, en psychologie.

Quelques années plus tard, Mathilde rencontre le prince Philippe, duc de Brabant. En 1999, ils annoncent leurs fiançailles et se marient le 4 décembre 1999. Ensemble, il auront quatre enfants : la princesse Elisabeth (2001), le prince Gabriel (2003), le prince Emmanuel (2005), la princesse Éléonore (2008). Suite à son mariage, la famille d’Udekem d’Acoz est élevée au rang de famille comtale.

En 2013, suite à l’abdication du roi Albert II, le prince Philippe devient roi. Mathilde devient reine des Belges. La princesse Élisabeth devient la première duchesse de Brabant, la loi salique ayant été abolie entretemps.

Quelle est le rôle de la reine des Belges ?

La reine Mathilde de Belgique est reine consort du royaume de Belgique, en tant qu’épouse du souverain régnant, le roi Philippe. À ce titre, elle accompagne et soutient le roi lorsqu’il accomplit des tâches de Chef de l’Etat. Ces tâches consistent à visiter des institutions, entrer en contacts avec la population, assister à des cérémonies nationales et internationales, se rendre en visites d’État, promouvoir l’image de la Belgique, organiser des audiences avec les représentants de diverses organisations sociétales et effectuer de nombreuses visites sur le terrain.

Engagée pour l’éducation et les problèmes sociétaux, elle est membre de plusieurs associations et présidente d’honneur d’association qui lui tiennent à cœur. Son statut de Défenseur des Objectifs de développement durable que lui a confié le Secrétaire général des Nations Unies lui vaut de nombreux voyages et engagements pour accomplir cette tâche.

Chaque année, la reine Mathilde participe au Forum Economique Mondial à Davos. Ses missions humanitaires et ses engagements mettent l’accent notamment sur les droits de l’enfant, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’enseignement, l’autonomisation de la femme, les maladies transmissibles,…

Quelles sont les engagements de la reine Mathilde et les œuvres qu’elle soutient ?

  • Œuvres de la reine : représentante officielle
  • Fonds Reine Mathilde : présidente d’honneur
  • Child Focus : présidente d’honneur
  • UNICEF Belgium : présidente d’honneur
  • Breast International Group : présidente d’honneur
  • Concours musical Reine Elisabeth  : haut patronage
  • Nations Unies : défenseur des Objectifs de développement durable
  •  Conseil Fédéral pour le Développement Durable : présidente d’honneur
  • Académie royale de Belgique : membre d’honneur
  • Koninklijke Academie voor Geneeskunde van België (KAGB) : membre d’honneur
  • Schwab Foundation Board : membre