Un adolescent écrit au prince Harry pour s’excuser d’avoir serré Meghan dans ses bras (VIDEO)

Vendredi 6 mars, la duchesse de Sussex a visité une école à Dagenham, dans l’est de Londres, en marge de la Journée internationale des droits des femmes, qui avait lieu ce dimanche 8 mars. Hier, durant toute la journée, le service de communication des Sussex ont bombardé leurs réseaux sociaux pour diffuser au compte-goutte des photos et vidéos de la visite de Meghan la Robert Clack Upper School à Dagenham. Dans l’une de ces vidéos, on peut y voir un jeune homme, Aker Okoye, 16 ans, qui vole la vedette à la duchesse. Invité à prendre la parole sur la scène, devant toute son école et devant Meghan, il n’a pas résisté à l’envie de la serrer dans ses bras et de l’embrasser.

Lire aussi : La comtesse de Wessex au Soudan du Sud pour parler des droits et de la sécurité des femmes

Aker Okoye devient la star de son lycée en serrant Meghan Markle dans ses bras

Meghan Markle était en visite dans un lycée londonien fin de la semaine dernière pour aborder la thématique de l’égalité des genres avec des étudiants. Après avoir prononcé un discours dans la salle des fêtes, elle a demandé au micro si un garçon avait le courage de monter sur scène pour dire un mot. Ni une ni deux, Aker Okoye avait plein de choses à dire et s’est levé. Arrivé sur scène, pas de courbettes ni de baise-main, faisant fi du protocole, le jeune homme a serré la main de Meghan ce qui n’a visiblement pas choqué la duchesse.

L’adolescent n’a pas pu s’empêcher de complimenter la duchesse de Sussex

Une fois devant le micro, Aker Okoye a débuté en déclarant : « Elle est vraiment super belle, non ? Il faut dire la vérité là ! ». Meghan est légèrement gênée et regarde vers le sol, ne sachant plus où se mettre. L’adolescent, qui a bien compris comment faire le show a également les pieds sur terre et est très rapidement revenu au sujet principal en déclarant : « La Journée internationale des femmes est là pour nous rappeler que chaque femme est capable de tout faire et fait tout. Ceci est plutôt un message pour vous tous, les gars. Peut-être que ce dimanche sera ce jour où on ne regardera plus les femmes comme des objets ». Ovationné par ses camarades, le jeune homme s’est tourné vers Meghan, qui lui a tendu les bras. Il l’a enlacée et lui a fait la bise avant de rejoindre sa place dans le public.

Lire aussi : Harry et Meghan ensemble à Londres : « Heureux d’être de retour » aux Endeavour Fund Awards

Le jeune homme s’excuse d’avoir enfreint le protocole

Aujourd’hui, le jeune homme a écrit une lettre au prince Harry pour lui présenter ses excuses d’avoir serré sa femme dans ses bras. Selon The Sun, qui s’est procuré la lettre, Aker Okoye a écrit au duc et la duchesse de Sussex : « Cher Harry et Meghan. Harry, j’espère que tu ne m’en voudras pas que j’écrive cette lettre. J’espère que tu ne m’en veux pas d’avoir fait un câlin à ta femme. J’étais tellement heureux et choqué de la voir arriver dans mon école. Ce fut un plaisir d’avoir entendu son discours et d’avoir pu parler devant elle. Elle est très inspirante. Je t’ai presque rencontré l’année dernière quand tu as ouvert la future zone de la jeunesse dans l’est de Londres mais j’étais en excursion avec l’école; J’espère pouvoir te rencontrer un jour. Bonne chance pour le futur, Cordialement, Aker Okoye. »

Lettre d’excuse d’Aker Okoye au prince Harry (Jamie Lorriman)
Voir cette publication sur Instagram

50 years ago, women in Britain won the right to equal pay. That monumental moment began with one courageous and inspiring group of women in a factory in Dagenham, England. In 1968, facing a pay settlement that declared them less skilled than men, the sewing machinists of the Ford Motor Company walked out on strike. In the face of great pressure, they stood firm, and two years later the UK Parliament was forced to pass the Equal Pay Act, protecting and supporting working women ever since. To mark International Women’s Day, The Duchess of Sussex visited Dagenham to meet with Geraldine Dear, one of the strikers, and spend time with students at the Robert Clack Upper School to meet the town’s next generation of female role models, and talk to young women and men about the women who inspire them. • “Being in Dagenham is incredibly profound. Because as you can see with Geraldine and the other women who had the strength to really stand up for something that they knew needed to be done. This is the best example of no matter how small you might feel, how low you may feel on the ladder or the totem pole, no matter what colour you are, no matter what gender you are, you have a voice, and you certainly have the right to speak up for what is right.” – The Duchess of Sussex A lifetime advocate and campaigner for gender equity, The Duchess joined a special assembly to celebrate this remarkable local story, as well as recognise the social, economic, cultural and political achievements of all women around the world. #InternationalWomensDay #IWD2020 #EachForEqual Photo © The Duke and Duchess of Sussex / Chris Allerton

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.