La comtesse de Wessex au Soudan du Sud pour parler des droits et de la sécurité des femmes

La reine Elizabeth a une fois de plus pu compter sur sa belle-fille, la comtesse de Wessex pour accomplir un engagement fort, la semaine qui vient de s’écouler. L’épouse du prince Edward s’est rendue au Soudan du Sud, cet État reconnu à l’international depuis 2011, qui dès 2013 a connu une guerre civile particulièrement sanglante. Buckingham était fier d’annoncer que Sophie de Wessex était le premier membre de la famille royale à mettre les pieds dans le pays, durant la semaine qui célèbre le droit des femmes.

(Twitter/UKinSouthSudan)

Lire aussi : La comtesse de Wessex en Sierra Leone pour rencontrer des victimes de violences sexuelles en temps de guerre

Les conditions de vie des femmes au Soudan du Sud au cœur de ce voyage

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la comtesse de Wessex avait promis de s’engager auprès des différentes initiatives britanniques lancées par le gouvernement, qui concernaient la paix et la sécurité des femmes, ainsi que pour la prévention des violences sexuelles en zones de conflit. Durant toute l’année, elle a respecté sa promesse en se rendant dans de nombreux pays du monde pour observer et soutenir les initiatives en faveur de la sécurité des femmes, notamment en Sierra Leone, au Kenya ou au Kosovo.

La comtesse de Wessex a rencontré des femmes et des hommes qui œuvrent pour la sécurité

Cette semaine, la comtesse de Wessex était à Malakal, dans le Soudan du Sud, pour rencontrer des survivantes d’agressions. Parmi ces personnes, il y avait également des hommes, qui sont également engagés à apporter la paix dans les foyers et à rendre l’égalité des genres une réalité dans leur communauté.

La comtesse de Wessex a rencontré Rebecca Nyandeng Garang, première femme à devenir vice-Première ministre du Soudan du Sud. (Twitter/UKinSouthSudan)
Sophie de Wessex a rencontré des hommes qui s’engagent pour l’égalité des genres (Twitter/UKinSouthSudan)

Des soldats et des agents des forces de l’ordre ont accompagné Sophie de Wessex tout au long de la visite, prouvant également que les autorités souhaitent la sécurité de tous. Elle a donc rencontré le Malakal Engineering Group, ce régiment qui veille à la sécurité dans le pays.

La comtesse de Wessex rend visite au Malalam Engineering Group (Twitter/UKinSouthSudan)
(Twitter/UKinSouthSudan)

Lire aussi : Sophie de Wessex émue aux côtés des victimes de violences sexuelles au Kosovo

Sophie de Wessex rencontre les femmes politiques les plus importantes du pays

Le lendemain, la comtesse de Wessex avait rendez-vous avec des femmes politiques et des activistes qui luttent pour l’égalité des genres. Ensemble, elles ont parlé de l’importance de contribuer à la construction et à l’établissement d’un futur stable pour le pays. Des dirigeants religieux étaient également présents, afin de parler de la fonction de la religion et de son aide à établir la paix et la réconciliation entre les différentes communautés.

La comtesse de Wessex a rencontré les femmes politiques sud-soudanaises les plus importantes du pays (Twitter/ChrisTott)

La comtesse de Wessex a également visité une école secondaire qui bénéficie du soutien d’une association britannique dont le but est d’aider les jeunes filles à avoir accès à l’enseignement.

(Twitter/UKinSouthSudan)

Lire aussi : La comtesse de Wessex défend la sécurité des femmes dans les zones dangereuses lors d’un forum à Munich

Célébrations en marge de la Journée internationale des droits des femmes

Pour son troisième jour au Sudan du Sud, la comtesse de Wessex a assisté à un événement organisé pour célébrer la Journée internationale des femmes. Cet événement était organisé avec l’aide de Born to Lead, une association soutenue par Oxfam. Le but de cette association est d’aider les femmes soudanaises à s’émanciper et à prendre conscience de leur potentiel politique ou dans la vie active.

(Twitter/UKinSouthSudan)

En marge de cet événement, la comtesse de Wessex a pu observer les actions menées par ces femmes activistes, à travers une présentation en images de leurs précédentes actions. Des musiciens, des chanteurs et des poètes sont montés sur scène lors de cette fête.

Lire aussi : Sophie de Wessex au Kenya pour défendre la cause des jeunes femmes

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.