Georges de Russie et Joachim Murat enterrent 126 grognards et soldats tsaristes

Il faisait moins 15 degrés en ce samedi de février, lorsque le grand-duc héritier Georges de Russie et son ami, le prince Joachim Murat, ont assisté à la cérémonie d’enterrement d’une centaine de soldats, tombés au combat, en 1812. La cérémonie était un exemple de l’amitié franco-russe, qui tombe l’année de commémoration du bicentenaire de la mort de Napoléon.

Lire aussi : Le tsarévitch Georges retrouve Joachim Murat à Naples

Des victimes de la bataille de Viazma enterrés en Russie

Paris Match rappelle qu’en 2019, une équipe d’archéologues russes et français a trouvé une centaine de corps dans une fosse commune, au sud-ouest de Viazma, ville de 52 000 habitants, dans l’oblast de Smolensk, en Russie. Grâce à une expertise, on a découvert que ces corps n’étaient pas ceux de civils enterrés dans une fosse commune pendant la Seconde Guerre mondiale, mais bien de victimes de la campagne de Napoléon.

Le grand-duc héritier Georges Mikhailovitch Romanov a prononcé un discours lors de la cérémonie (Photo : DNphotography/ABACAPRESS.COM)

Cent vingt-six corps ont été retrouvés. Il s’agit de grognards napoléoniens et de soldats tsaristes, qui sont mort durant la bataille de Viazma. Cette bataille s’est déroulée le 3 novembre 1812, soit deux semaines « après le début de la retraite qui culminera peu après dans l’horreur avec la traversée meurtrière de la Bérézina », écrit Paris Match.

Le prince Joachim Murat, à côté du tsarévitch Georges de Russie, lors de l’enterrement des cercueils (Photo : DNphotography/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : 840 000 € de dons pour restaurer le tombeau de Napoléon aux Invalides

Réconciliation franco-russe

Parmi ces 126 corps, 120 sont des soldats. On y trouve aussi 3 adolescents et 3 vivandières. Les descendants de généraux de l’époque napoléonienne étaient invités à la cérémonie d’enterrement, qui s’est déroulée ce 13 février. Les corps ont été répartis dans huit cercueils, qui étaient recouverts des drapeaux français et russes. Une gerbe de l’ambassade de France a été déposée.

Le grand-duc héritier Georges Romanov, fils de la prétendante au trône impérial, a assisté à la cérémonie, aux côtés du prince Joachim Murat, qui est l’arrière-arrière-petit neveu du célèbre maréchal de Napoléon. « Que votre paix soit aussi celle de nos peuples, que votre fraternité soit aussi celle de nos Nations », a déclaré le prince Joachim durant la cérémonie.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr