Gloria de Habsbourg impliquée dans un film sur Navalny, l’opposant russe conseillé par le chef de la Maison impériale d’Autriche

Le film documentaire Navalny s’est fait remarquer lors de sa projection virtuelle au Sundance Film Festival. Le film, réalisé par le Canadien Daniel Roher, suit l’opposant russe Alexeï Navalny lors de son passage en Allemagne où il a été soigné, après la tentative d’empoisonnement dans son pays. L’archiduchesse Gloria de Habsbourg-Lorraine, fille de l’actuel chef de la Maison impériale d’Autriche, est co-productrice du film. Son père aurait également joué un rôle de conseiller en coulisses.

Lire aussi : Le discours sur l’avenir de l’Europe de l’archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine à l’occasion de son 61e anniversaire

Le film Navalny séduit au Sundance Film Festival

Le film Navalny, qui suit le combat de l’opposant russe Alexei Navalny depuis sa tentative d’empoisonnement, a été ajouté à la dernière minute au programme du festival Sundance, principal festival américain de cinéma indépendant. Le film sera distribué plus tard dans l’année par HBO Max et CNN. À la réalisation, on retrouve Daniel Roher qui a clairement expliqué la raison d’être de son film à Shoot. « Plus son nom [Alexeï Navalny, ndlr] fait la une des journaux, plus il fait de couvertures de magazines, plus ce film touche de monde et plus il sera en sécurité », a déclaré le réalisateur à propos du rôle que son film peut avoir sur la sécurité de Navalny.

« Il sera plus difficile pour le régime de l’assassiner en prison, s’il occupe une place dans la conversation mondiale. Je pense que c’est ce que notre film cherche à faire : s’assurer que son nom soit au premier plan.»

Lire aussi : Gloria de Habsbourg à Beyrouth pour nettoyer la ville

Une implication impériale

Au générique de ce film, on retrouve Gloria Habsburg. L’archiduchesse est productrice associée du documentaire. « J’ai eu le privilège de travailler sur ce film en compagnie d’une équipe extrêmement talentueuse pendant un an et demi », dit-elle sur les réseaux sociaux de sa mère. Elle décrit le film comme étant une histoire vitale d’un homme qui a consacré sa vie à se battre pour une Russie libre et démocratique, dépourvue de l’oligarchie et de la corruption. « Compte tenu du climat politique actuel et de l’hostilité croissante aux frontières de la Russie, il devient encore plus important de comprendre le caractère du régime actuel et ce dont il est capable. »

À l’issue de sa projection, le film a remporté le Festival Favorite Award. Ce film, acclamé par les critiques, a bénéficié du soutien de l’archiduc Karl de Habsbourg-Lorraine, le père de Gloria. Karl est l’actuel prétendant au trône impérial austro-hongrois, en tant que petit-fils du dernier empereur Charles 1e d’Autriche. « Mon engagement envers Navalny n’a rien à voir avec mon rôle à la tête de la Maison des Habsbourg, mais avec ma conviction personnelle qu’il est important de défendre des valeurs fondamentales telles que la liberté d’expression, les principes démocratiques et la liberté », assure l’archiduc Karl au quotidien autrichien Krone.

L’archiduc Karl de Habsbourg, dont le frère Georg est l’actuel ambassadeur de Hongrie à Paris, aurait joué un rôle lorsque Navalny était en soins en Allemagne. « Le petit-fils de l’empereur a conseillé Navalny au dernier moment en Allemagne après sa réanimation. Et ce faisant, il a “réalisé certaines scènes” en arrière-plan, pour ainsi dire », ajoute Krone.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr